Le Jour de June (2017)

Posted on
  • Auteure : Anne Loyer
  • Éditeur : Les petites moustaches
  • Collection : Héroïnes
  • Pages : 141

Quatrième de couverture : Juin 1944. Jude s’apprête à débarquer avec les rangers à la Pointe du Hoc. Dans la barge qui prend l’eau, au cœur de la nuit et du froid, c’est l’angoisse qui prime. Accroché à son appareil photo, le jeune reporter veut croire à sa mission : rapporter des images pour témoigner du courage hors norme de ceux qui l’entourent.
Novembre 1940. June, pour ses quatorze ans, reçoit de son grand-père, un Leica. Alors que le Blitz fait rage, ce cadeau, comme sa rencontre avec le photographe de guerre Robert Capa, va changer son destin.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Chère June, …Lire la suite »


Le Noir de la Nuit (2017)

Posted on
  • Titre original : The Darkest Dark (2016)
  • Auteurs : Chris Hadfield et Kate Fillion
  • Traductrice : Ilona Meyer
  • Illustrateurs : The Fan Brothers
  • Éditeur : Les Éditions des Éléphants

Quatrième de couverture : Chris est astronaute. Un astronaute très important et très occupé. Seulement, Chris a terriblement peur du noir… Un certain 20 juillet, sa vie bascule. D’après l’histoire vraie de l’astronaute Chris Hadfield.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

« You make your dreams come true! » Chris Hadfield

Son devoir l’appelle, et il n’a pas une seconde à perdre.  Sa vie de tous les jours est bien remplie, et il ne s’ennuie jamais. Car, comment peut-on s’ennuyer quand on passe son temps à s’entraîner intensivement, à piloter régulièrement une fusée, à sillonner infatigablement l’espace, à chasser courageusement des extraterrestres, le jour comme la nuit ?.. …Lire la suite »


The Monkey Family (2017)

Posted on
  • Scénariste : Margo Renard
  • Dessinatrice : Margo Renard
  • Éditeur : La Palissade
  • Pages : 112

Présentation par l’éditeur : Des bananes, encore des bananes, toujours des bananes ! Ce n’est pas facile d’être le seul singe de la famille à ne plus supporter ce menu monotone. Heureusement, Ba peut compter sur l’audace de son copain Haï et sur l’habileté de la turbulente Moh. Ensemble, ils s’apprêtent à vivre des aventures mouvementées dans la Forêt Interdite, en compagnie entre autres : d’une horde d’oiseaux irrespectueux, d’un panda déjanté, d’un tigre décrépi et de crocodiles affamés.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La vie est belle dans le village de la Monkey Family. Et comment pourrait-il en être autrement dans un monde constitué entièrement de bananes ? On naît parmi les bananes, on grandit entouré de bananes, on ne mange que des bananes sous la forme de plats divers… On organise même la fête en leur honneur pour laquelle on se déguise en banane ! …Lire la suite »


Les lueurs de traverse, T03: La bague à six pans (2016)

Posted on

La série Les Lueurs de traverse propose à ses lecteurs/lectrices de suivre les aventures de Mona (jeune collégienne et grande amatrice d’art) à travers le temps et l’espace, pour découvrir avec elle certaines périodes de l’histoire de France ainsi que les courants artistiques qui les caractérisent, tout en ayant pour fil conducteur la quête des origines de Mona.

  • Auteure : Anne Samuel
  • Éditeur : Les petites moustaches
  • Pages : 151

Quatrième de couverture : Mona a treize ans et entre en 4e. Elle est heureuse d’avoir retrouvé Max, son père adoptif, mais ne s’est jamais sentie aussi décalée. Comment être une fille ordinaire quand on voyage dans le temps et que ses meilleurs amis sont prisonniers du passé ? Les bijoux de sa valise n’ont pas livré tous leurs secrets et la bague à six pans l’obsède plus que tout le reste… Épopée palpitante et bouleversante au cœur de la Renaissance, ce troisième tome des Lueurs de traverse lui fait franchir un pas décisif dans sa quête de vérité.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Cette fois-ci, Monalisa (Mona) a beaucoup de mal à s’intégrer dans la réalité du XXIe siècle. Les souvenirs de son récent voyage en 1899, riche en rencontres inoubliables et en événements remarquables, l’envahissent hors mesure, laissant très peu de place aux banalités de sa vie de collégienne de 4e. Car, comment est-il possible de s’intéresser aux sujets si anodins des conversations avec ses camarades de classe quand elle vient de passer un moment dans une époque connue pour son grand développement industriel, artistique et intellectuel, une époque marquée par l’affaire Dreyfus ? …Lire la suite »


Tant que nous sommes vivants (2014)

Posted on
  • Auteure : Anne-Laure Bondoux
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Pages : 303

Quatrième de couverture : Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron de nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus… Mais quand l’ombre a pris la place de la lumière, l’amour suffit-il à nous garder vivants ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, où nos villes se déployaient jusqu’aux pieds des montagnes et jetaient leurs ponts par-dessus les fleuves. Nos richesses débordaient alors de nos maisons, gonflaient nos yeux, nos ventres, nos poches, tandis que nos enfants, à peine nés, étaient déjà rassasiés. […] Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. […] Une époque nouvelle commença. Un temps sans panache ni projet, où plus personne (pas même le vieux Melkior) ne devinait l’avenir. »   …Lire la suite »


Un garçon nommé Noël (2016)

Posted on
  • un-garcon-nomme-noelTitre original : A boy called Christmas (2015)
  • Auteur : Matt Haig
  • Illustrateur : Chris Mould
  • Traductrice : Valérie Le Plouhinec
  • Éditeur : Actes Sud/Hélium
  • Collection : A lire à relire sans modération 9-12 ans
  • Pages : 256

Présentation par l’éditeur : La véritable histoire d’un petit garçon au destin extraordinaire. Flanqué d’une petite souris et d’un renne, le jeune Nicolas part retrouver son père et rencontrer les lutins, avant de devenir, un jour, le véritable père Noël !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Si vous voulez connaître la véritable histoire du Père Noël (oui, celui qui apporte des cadeaux aux enfants sages et parfois, pas sages, la nuit du 24 décembre) et si vous croyez encore à la magie (celle qui rend possible des choses impossibles), suivez-moi donc sur le chemin tracé par les lignes écrites ci-dessous juste pour vous. …Lire la suite »


Béatrice l’Intrépide (2016)

Posted on
  • beatrice-intrepideAuteur : Matthieu Sylvander
  • Illustrateur : Perceval Barrier
  • Éditeur : l’école des loisirs
  • Collection :  Neuf
  • Pages : 96

Quatrième de couverture : « Je me présente : Béatrice l’Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l’orphelin. J’affronte les brigands, je découpe les dragons en tranches, je délivre les princesses. Si vous avez besoin de mes services, criez ! L’oeil et l’oreille toujours aux aguets, je saurai où vous trouver. » Béatrice l’Intrépide est fort sollicitée ces derniers temps. Il lui faut secourir un prince atteint d’un mal mystérieux et débarrasser la région d’une bête démoniaque. Ne la plaignez pas ! Elle adore ça…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Sauvez-vous, les méchants et toutes les créatures maléfiques ! Cachez-vous dans vos cachettes et tremblez de peur car votre dernière heure est arrivée ! Réjouissez-vous, les malheureux et tous les misérables ! Levez-vous et gardez l’espoir car votre salut approche ! C’est la grande, la jeune, la courageuse Béatrice l’Intrépide qui court à votre secours défiant le danger, et croyez-moi, elle va s’en sortir victorieuse ! …Lire la suite »


La grande forêt : Le pays des Chintiens (2016)

Posted on
  • grande_foretAuteure : Anne Brouillard
  • Illustratrice : Anne Brouillard
  • Éditeur : l’école des loisirs
  • Collection : Pastel

Présentation par l’éditeur : Killiok, le chien noir, est inquiet. Il attend le retour de Vari Tchésou, le magicien rouge, dont il n’a pas de nouvelles depuis le printemps. D’après les oiseaux, une roulotte aurait été aperçue au fin fond de la Grande Forêt… Killiok convainc Véronica de l’accompagner pour savoir ce qu’il en est. Tous deux s’enfoncent dans la Grande Forêt et font des rencontres surprenantes : Pikkeli Mimou dans son refuge, le Chat Mystère qui va au festival de vol, Susy le cheval… et tous ces Bébés Mousse avec qui ils prendront le train ! La Chintia, dont Anne Brouillard a imaginé la carte, est divisée en 11 pays. L’histoire prend vie au travers des personnages, des lieux, et de leurs influences. Tout est possible et a l’air réel. Le premier tome met en mouvement les habitants du Pays du Lac tranquille.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il pleut depuis des semaines déjà au Pays du Lac tranquille, et le chien Killiok est content de rester à l’intérieur de sa maison, confortablement assis dans son fauteuil avec une tasse de café chaud. Pourtant, son esprit est préoccupé par la longue absence de son ami Vari Tchésou, le magicien rouge. …Lire la suite »


Le renard Tokela & Sorcière blanche (2016)

Posted on

Aimez-vous les contes et les légendes des peuples autochtones, leurs univers uniques, riches et envoûtants ?.. Alors, les deux livres dont je vous parlerai aujourd’hui sont pour vous !

  • le-renard-tokelaAuteur :  Pog
  • Illustratrice : Marianne Alexandre
  • Éditeur : Des ronds dans l’O jeunesse

Quatrième de couverture : Lorsque les caribous entament leur grande migration, la tradition veut que les jeunes du peuple des sept feux partent en quête de leur animal totem. Ils doivent le tuer et se recouvrir de sa peau pour rentrer au village, mais la jeune Winona ne peut s’y résoudre.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Winona, une jeune adolescente au grand cœur, fait partie de la tribu des Oceti sakowin oyate, le peuple des sept feux. Ici, comme dans chaque tribu, les traditions occupent la place centrale dans la vie des gens, et même les plus jeunes sont obligés de les respecter. Comme, par exemple, cette coutume qui prescrit aux adolescents de partir à la chasse de leur animal totem et de le tuer afin de s’assurer sa protection pour toujours. …Lire la suite »


Les raisins sauvages (2016)

Posted on

les raisins sauvages

  • Auteur : Ge Cuilin
  • Traducteurs : Nicolas Henry et Si Mo
  • Illustrateur : Wu Jinglu
  • Éditeur : Les éditions Fei

Présentation par l’éditeur : Dans un lointain village chinois, vivait une jolie petite fille, gardeuse d’oies. Elle chérissait ses oies qui étaient ses seules amies. Elle vivait chez sa tante qui avait une petite fille aveugle du même âge. Jalouse, elle jeta du sable dans les yeux de sa nièce. La petite gardienne d’oies partit dans la montagne et trouva le raisin sauvage, la seule plante capable de guérir la cécité. De retour au village, elle guérit sa petite cousine, les paysans, et apporta paix et joie dans le village. Un très beau conte traditionnel chinois, magnifiquement illustré par Wu Jinglu en 1985.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il y a très longtemps, quelque part en Chine, dans un village perdu, une petite orpheline aux yeux étincelants passait ses journées à s’occuper des oies de sa méchante tante. Puisqu’elle était tout le temps entourée de ces volatiles, qui prenaient, à leur tour, soin d’elle, on avait appelé la fillette « la petite gardeuse d’oies ». …Lire la suite »