Y a pas de héros dans ma famille ! (2017)

Posted on
  • Auteure : Jo Witek
  • Éditeur : Actes Sud Junior
  • Pages : 144

Présentation par l’éditeur : Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit’tête ou bouffon à lunettes. À l’école, c’était Maurice Dambek. Chez lui, à l’étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille – un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s’éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n’y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Mo (Maurice Dambec), 10 ans, se croyait un garçon ordinaire avec deux vies clairement séparées : celle de l’école, bien ordonnée, où tout le monde parle correctement, fait des efforts et suit les règles de politesse et celle de la maison, complètement chaotique, où tout le monde se crie dessus, emploie des gros mots et n’a rien à faire avec les bonnes manières. …Lire la suite »


Les lueurs de traverse, T03: La bague à six pans (2016)

Posted on

La série Les Lueurs de traverse propose à ses lecteurs/lectrices de suivre les aventures de Mona (jeune collégienne et grande amatrice d’art) à travers le temps et l’espace, pour découvrir avec elle certaines périodes de l’histoire de France ainsi que les courants artistiques qui les caractérisent, tout en ayant pour fil conducteur la quête des origines de Mona.

  • Auteure : Anne Samuel
  • Éditeur : Les petites moustaches
  • Pages : 151

Quatrième de couverture : Mona a treize ans et entre en 4e. Elle est heureuse d’avoir retrouvé Max, son père adoptif, mais ne s’est jamais sentie aussi décalée. Comment être une fille ordinaire quand on voyage dans le temps et que ses meilleurs amis sont prisonniers du passé ? Les bijoux de sa valise n’ont pas livré tous leurs secrets et la bague à six pans l’obsède plus que tout le reste… Épopée palpitante et bouleversante au cœur de la Renaissance, ce troisième tome des Lueurs de traverse lui fait franchir un pas décisif dans sa quête de vérité.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Cette fois-ci, Monalisa (Mona) a beaucoup de mal à s’intégrer dans la réalité du XXIe siècle. Les souvenirs de son récent voyage en 1899, riche en rencontres inoubliables et en événements remarquables, l’envahissent hors mesure, laissant très peu de place aux banalités de sa vie de collégienne de 4e. Car, comment est-il possible de s’intéresser aux sujets si anodins des conversations avec ses camarades de classe quand elle vient de passer un moment dans une époque connue pour son grand développement industriel, artistique et intellectuel, une époque marquée par l’affaire Dreyfus ? …Lire la suite »


Avec des lettres (2016)

Posted on
  • Avec des lettresAuteure : Anne Cortey
  • Illustratrice : Carole Chaix
  • Éditeur : A pas de loups

Quatrième de couverture : Avec des lettres, au fil des jours, Camille échange avec Papipa, son grand père. Elle cherche à découvrir un secret caché…
Un secret aux couleurs de la Méditerranée et un retour vers l’Histoire.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tout commence avec des traits de crayon, des touches d’encre et des couleurs. Ce sont les crayons qui racontent la vie d’un vieil homme aux teintes bleu-gris et aux souvenirs lourds. Un homme triste et solitaire hanté par les spectres de son passé. Ce sont aussi les crayons qui dessinent la vie multicolore d’une jeune fille, Camille, qui habite avec sa maman dans une ville ensoleillée. Cette fille aux cheveux flottants, curieuse et pleine de vitalité, est la petite fille du vieux monsieur. Celle-ci veut à tout prix connaître la vérité sur le silence de son grand-père, Papipa, et le faire entrer dans sa vie. …Lire la suite »


Le grand livre des petits trésors (2015)

Posted on
  • Grand livre des petits trésorsAuteure : Nadine Robert
  • Illustrateur : Aki
  • Éditeur : Comme des géants

Quatrième de couverture: Tatsuo adore ramasser et collectionner toutes sortes de petits objets qu’il trouve dans la nature. Sa mamie le sait bien. Elle lui offre un beau sac rouge pour y mettre ses petits trésors. Mamie elle, adore accompagner Tatsuo dans ses promenades et partager ses découvertes.

Ensemble, ils parcourent six lieux différents : le bord de la rivière, la ville, la forêt, la compagne, le parc et la plage. Nos deux promeneurs contemplent ce qui les entoure, s’émerveillent des beautés de la nature et des petites traces laissées par l’Homme.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Voilà un livre-imagier ravissant qui nous plonge avec douceur et sensibilité dans cet univers qui nous est si cher, appelé Enfance ! L’ouverture-même de l’histoire, qui montre la rencontre du petit Tatsuo avec sa grand-mère, est déjà dotée d’une telle tendresse que nous sentons immédiatement cette convivialité qui n’existe qu’entre les grand-parents et leurs petits enfants. Et l’aventure commence ! …Lire la suite »


Le calepin picoté avec un canard dessus (2013)

Posted on
  • Auteurs : Pierre Chartray et Sylvie RancourtLe calepin picoté avec un canard dessus
  • Illustratrice: Marion Arbona
  • Éditeur :  Phoenix
  • Collection: Trouvailles

Quatrième de couverture: Pour son anniversaire, une petite fille reçoit de son arrière-grand-père un vieux calepin jauni et complètement vide. Elle se demande pourquoi le vieil homme lui fait un cadeau aussi étrange et inutile. Graduellement, au contact de son Vieux-Grand-Papa, elle en comprend la signification et son calepin devient un merveilleux coffre aux trésors.

Est-ce que je l’ai aimé ? Oui, tout comme j’aime les souvenirs de mon enfance, comme je chéris tous les fils qui me lient encore avec ma famille et particulièrement, avec mes grand-parents, comme j’apprécie tous les …Lire la suite »