L’enfant des livres (2016)

Posted on
  • Titre original :  A child of books (2016)
  • Auteur : Oliver Jeffers
  • Illustrateur : Sam Winston
  • Éditeur : Kaléidoscope

Quatrième de couverture : L’Enfant des livres est une irrésistible invitation au voyage, voyage au fil des mots, à travers des montagnes enchantées, des mers et des forêts de contes de fées. Et l’envoûtante promenade au hasard des livres aimés permet finalement au jeune lecteur de découvrir que l’imagination est le bien de chacun.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tu es né au milieu d’une histoire tombée d’un des livres qui remplissaient notre chambre. Tu as été nourri par des mots doux et apaisants qui t’ont donné soif d’autres mots et d’autres phrases qui t’accompagnent toujours. Tu as grandi sur un radeau assemblé de lignes et de passages entiers qui t’ont transporté doucement dans la mer de ton imagination et qui te portent encore aujourd’hui, d’une destination à l’autre, au gré de ta volonté. Car aujourd’hui, tu choisis par toi-même son cours et les chemins à prendre à ton arrivée sur la terre ferme. Tu invites celles et ceux qui veulent te suivre avec plaisir sur les sentiers livresques. Bien sûr, tu rencontres parfois les autres aussi, celles et ceux qui ne comprennent pas, qui ne voient pas ton univers car leurs yeux sont aveuglés par une réalité trop tenace où l’imaginaire n’a pas de place. Mais tu continues malgré tout, déterminé à découvrir un autre monde, un monde créé par les mots, fait de mots, orné de mots, riche de mots. Tu escalades des montagnes qui ouvrent des horizons incroyables, tu trouves des trésors que tout le monde croyait oubliés, tu joues dans la forêt qui te dévoile ses créatures fantastiques en qui personne ne croit plus, tu parles avec des étoiles et tu comprends ce qu’elles chuchotent dans la nuit, tu te reposes sur des nuages tandis que beaucoup d’autres doivent se satisfaire d’un simple lit, tu vis mille et une aventures tandis que beaucoup d’autres trouvent leur vie grise et ennuyeuse… Toi, tu vois ta vie comme un festival d’émotions et de couleurs. Car tu es un enfant des livres, tu viens d’un monde d’histoires. Et c’est ici que se trouve ton bonheur, ta richesse, ta puissance. Accessibles d’ailleurs à toutes celles et ceux qui acceptent de prendre la clé de leur imagination. …Lire la suite »


Moi parfois… (2016)

Posted on
  • Auteure : Agnès de Lestrade
  • Illustratrice: Sylvie Serprix
  • Éditeur : Bulles de savon

Quatrième de couverture : Moi, parfois, je ne sais pas pourquoi, je suis…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Moi, je suis une fille aux mille visages. Hier, aujourd’hui, demain — je change rapidement d’apparence, et vous ne me reconnaissez plus. Vous vous demandez pourquoi. Et pourtant, vous connaissez très bien la réponse, cela vous est déjà arrivé aussi, n’est-ce pas ? Car tout dépend de ce que vous ressentez. De ce que je ressens, moi. Et moi, parfois je me sens si petite comme une coccinelle car personne ne semble m’apercevoir, parfois, au contraire, si grande comme une girafe qui observe tout le monde de haut. …Lire la suite »


La poudrière de mon grand-père (2017)

Posted on
  • Auteur : Xu Lu
  • Illustrateur : Zhu Chengliang
  • Éditeur : Les éditions Fei

Quatrième de couverture : Lu adore son grand-père qui est garde forestier d’une petite montagne. Le vieil homme protège et chérit les arbres et les animaux qu’il considère comme sa famille. Mais un matin, un petit renard vole la poudrière de Grand-père et déclare un incendie dans la forêt !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Mon cher grand-père,

…Lire la suite »


Pippa Pepperkorn, Tome 4 : Le voyage scolaire (2017)

Posted on
  • Titre original : Pippa Pepperkorn 04: Auf Klassenfahrt (2014)
  • Auteure : Charlotte Habersack
  • Traductrice : Brigitte Schröter
  • Illustratrice : Mélanie Garanin
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 160

Présentation par l’éditeur : Pippa et ses amis partent en voyage scolaire à la ferme. Heureusement que Pippa est là, car elle seule sait quoi faire quand on a une envie pressante dans le bus ! Mais, comme toujours, elle sait aussi :

– épouvanter les garçons avec des histoires de fantômes à la jambe de bois ;

– concocter des potions contre le mal du pays ;

– faire disparaître les verrues par magie ;

– transformer une randonnée en jeu de piste…

Bref… la semaine de classe verte est assurée d’être pleine de rebondissements, bien sûr, puisque Pippa Pepperkorn sera de la partie !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Vous souvenez-vous de Pippa Pepperkorn, la plus grande «chercheuse et inventrice du XXIe siècle» ?.. Cette fillette espiègle et charmante qui porte des grandes bottes de cow-boy vertes et une coiffure appelée « les balançoires à ouistitis » ?.. …Lire la suite »


La petite fille qui a perdu sa langue (2016)

Posted on
  • Auteur : Dominique Sampiero
  • Illustrateur : Bruno Liance
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Giboulées

Quatrième de couverture : Il était une fois une petite fille qui avait perdu sa langue… À la recherche d’une explication, Chloé parcourt son quartier et interroge les habitants avec des messages écrits sur le dos de sa main.  Peut-elle acheter une langue chez Aziz, l’épicier? Un cheveu sur la langue l’empêche-t-il de parler? A-t-elle donné sa langue au Vieux Matou de la rue Jonas? Le docteur Caro, lui, pense plutôt qu’elle l’a mise dans sa poche, car elle a quelque chose de très important à dire…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé est une petite fille ordinaire, comme tous les enfants de son âge. Seulement, elle ne parle plus. Elle ne sait pas comment ni pourquoi cela lui est arrivé. Un jour, elle a tout simplement perdu sa langue. Mais où ? Elle n’en a aucune idée. Rien à faire, il faut en acheter une autre car la langue, c’est bien utile dans la vie de tous les jours. …Lire la suite »


La petite fille qui inventait des histoires (2016)

Posted on
  • Titre original : The whisper (2015)
  • Auteure : Pamela Zagarenski
  • Illustratrice : Pamela Zagarenski
  • Traductrice : Alice Seelow
  • Éditeur : Circonflexe

Quatrième de couverture : Une petite fille se voit remettre par sa maîtresse un livre étrange qui ne contient que des images. Elle qui est avide de belles histoires, la voilà bien déçue. C’est alors qu’un murmure s’élève, qui l’invite à inventer les mots qu’elle ne voit pas. Au fil des pages, son imagination s’envole, et elle découvre que le plus grand conteur se trouve au fond de soi.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La petite fille au capuchon rouge avec ses deux drôles d’oreilles aime les histoires plus que tout. Elle passe son temps à voyager dans des endroits extraordinaires grâce aux mots et aux images qui remplissent les livres. Il est donc tout à fait naturel qu’elle soit très attirée par ce nouveau livre apparu sur une étagère dans sa classe, un livre mystérieux, pas comme les autres. …Lire la suite »


Gros Ours ? (2017)

Posted on
  • Auteure : Lisa Blumen
  • Illustratrice : Lisa Blumen
  • Éditeur : Kilowatt
  • Collection : Les Kilos

Quatrième de couverture : Mais qu’est-ce qu’il a Gros Ours ce matin ? Je crois qu’il va falloir faire quelque chose…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? D’habitude, il est de bonne humeur, Gros Ours. Mais aujourd’hui, quelque chose ne va pas. Ça se voit tout de suite, dès la couverture. Et elle se fait du souci, bien sûr, ce bout de petite fille aux cheveux roux flottants. L’inquiétude la saisit, et les questions affluent dans son cœur en remplissant l’espace et les pages. Prendre sa température et examiner sa gorge, peut-être tu es malade, Gros Ours ? L’envelopper dans une grande couverture chaude, peut-être tu veux faire dodo, Gros Ours ? L’entraîner dans la piscine, inventer des jeux rigolos et même préparer pour lui un gâteau d’anniversaire, peut-être ça va te remonter le moral, Gros Ours ? Au moins un peu, non ?.. …Lire la suite »


Trois petits points (2016) & M le Méchant (2015)

Posted on

Aujourd’hui, je vous présente deux histoires musicales parues aux éditions Lamao, un éditeur qui réunit d’une belle manière les mots et la musique.

  • Auteur : Jérémie Kisling
  • Illustratrice : Lli
  • Éditeur : Lamao
  • Collection : Côté Jardin

Présentation par l’éditeur : Chloé n’est pas une coccinelle comme les autres. Elle doit affronter les regards et les moqueries de ses congénères. Elle n’a que trois petits points! Elle décide de fuir les siens, espérant trouver ailleurs plus de compassion et de compréhension. Sous forme d’alexandrins, ce conte pour petits et grands, comme un voyage initiatique, nous invite à nous poser les bonnes questions.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé la coccinelle n’est pas heureuse dans son petit village. Elle n’est pas heureuse parce qu’elle est différente : elle n’a que trois points sur le dos, ce qui lui vaut bien des moqueries de la part de ses camarades. …Lire la suite »


Ça suffit Mammouth ! (2016)

Posted on
  • Ça suffit Mammouth !Titre original : Más te vale, mastodonte (2014)
  • Auteure : Micaela Chirif
  • Illustratrice : Issa Watanabe
  • Traductrice : Hélène Veldal
  • Éditeur : Père Fouettard

Quatrième de couverture : « Les mammouths sont des animaux énormes et féroces. Et très rebelles. Je le sais parce que j’en ai un à la maison…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tous mes copains (enfin, presque) ont un animal à la maison. Vous savez, genre un chien (petit, grand ou moyen), un chat (petit, grand ou moyen), un hamster (petit, grand ou moyen) ou bien un poisson (petit, grand ou moyen). En général, ils sont gentils leurs animaux. Moi aussi, j’ai un animal de compagnie. …Lire la suite »


Un jour il m’arrivera un truc extraordinaire (2016)

Posted on
  • un-jourAuteur : Gilles Abier
  • Éditeur : La joie de lire
  • Collection : Encrage
  • Pages : 160

Présentation par l’éditeur : Petit, mince et palot, Elias a 13 ans mais en paraît 10. Il passe son temps à s’inventer des histoires, des aventures extraordinaires qu’il griffonne ensuite dans un cahier : il a déjà traversé la Manche à la nage, a été disque de Platine, participe à des compétitions nationales de judo… Ses parents sont séparés et il vit la plupart du temps avec sa mère et son nouveau compagnon, un certain Franck qu’il n’apprécie pas beaucoup. Mais depuis quelque temps, la vie d’Elias change. Non seulement il rêve qu’il vole, littéralement, comme un oiseau, mais en plus tout doucement son corps se transforme en celui d’un corbeau. Les pieds d’abord, la voix, le visage, sans oublier sa peur soudaine et irrationnelle des chats. Mais Elias ne veut pas que sa mère et ses meilleurs amis, Mathilde et Milo, s’en aperçoivent… Alors, hallucination ou réelle transformation ? La fin, totalement inattendue, révélera une vérité tragique…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? « J’ai toujours su qu’un jour il m’arriverait un truc extraordinaire. Depuis que je tiens debout, j’ai la conviction que je suis né pour accomplir un miracle. Ce n’est pas possible autrement. Sinon, comment expliquer la contradiction entre les rêves qui me dévorent et le corps dont je dispose. » …Lire la suite »