Laurent le Flamboyant (2018)

Posted on
  • Autrice : Karen Hottois
  • Illustratrice : Julia Woignier
  • Éditeur : MeMo éditions
  • Collection : Petite Polynie
  • Directrice de la collection : Chloé Marie
  • Public visé : 6 ans et plus
  • Thème : enfance, jungle, amitié, liberté, animaux

Présentation par l’éditeur : Comme chaque matin, Laurent le Outan se réveille de mauvais poil. Il a beau se lancer de branche en branche à travers la jungle de Sumatra, il a beau voler des œufs au Trogon aux yeux blancs, et pour couronner le tout cuisiner sa fantastique tarte aux litchis, il lui manque quelque chose ou plutôt quelqu’un : les petits enfants de Paris. Avec eux, Laurent le Outan pourrait grimper dans les arbres, plus haut encore que la tour Eiffel, et manger des parts de tarte. Sans eux, il passe son temps à attendre. Un soir de lune argentée, Laurent le Outan fait la rencontre d’une petite fourmi tout excitée, vraiment pas gênée. En plus, elle lui apprend que les petits enfants mangent des croque-monsieur devant la télévision, loin de la jungle. Pour Lolo, c’en est trop. Il ne veut plus sortir de son lit. C’est compter sans cette petite fourmi courageuse et bien décidée à bouleverser sa vie.

S’élever à la hauteur de l’enfant

« Chaque jour, il dépose la part des petits enfants au pied de son arbre. Il la couvre d’une grande feuille pour la garder bien chaude et s’attarde un moment au pied du tualang. Il attend que les petits enfants arrivent. Il espère qu’ils auront faim après leur marche dans la jungle et goûteront à sa tarte.» 

Ma lettre aux petits enfants 

Chers petits enfants de Paris, …Lire la suite »


La montagne noire (2018)

Posted on
  • Autrice : Maria Jalibert
  • Illustratrice : Anne Laval
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Collection : Mon Marque-Page
  • Pages : 128
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : nature, deuil, amitié, montagne, récit initiatique, débrouillardise, solitude

Présentation par l’éditeur : Rémi est  envoyé en colonie par son oncle et sa tante chez qui il vit depuis qu’il a perdu ses parents. Mais le jeune garçon se sent à l’écart et lors d’une sortie pique-nique au cœur de la forêt, il est oublié par le groupe. Difficile de  ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

Le premier roman de Maria Jalibert, une artiste aux multiples facettes.

Se perdre pour se retrouver

« A l’école, je restais souvent seul, assis dans un coin de la cour de récré, indifférent à l’agitation des autres que je n’entendais pas. Même mes meilleurs camarades avaient abandonné l’idée de me faire participer à leurs jeux. J’étais devenu une ombre.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Qui ne connaît pas les imagiers joyeux et inventifs créés par Maria Jalibert avec une multitude de petits jouets ?.. Aujourd’hui, cette autrice-illustratrice nous montre une nouvelle facette de sa créativité.  La montagne noire, son premier roman aux éditions Didier Jeunesse, est un récit initiatique inspiré par la montagne noire de son enfance. Vous ne le lâcherez plus  jusqu’à la dernière page. …Lire la suite »


Adèle licorne malgré elle (2018)

Posted on
  • Autrice : Ludivine Irolla
  • Illustratrice : Marie De Monti
  • Éditeur : Poulpe Fictions
  • Collection : Nos amis les sales bêtes
  • Pages : 168
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : licorne, animaux de la ferme, amitié, amour, tolérance, société, célébrité

Présentation par l’éditeur : Adèle est un cheval presque comme les autres : elle est née avec une corne sur la tête, mais dans la ferme où elle habite, aux côtés de Toto la tortue à deux pattes et du chien aveugle, personne ne fait attention à cette particularité. Tous ces animaux issus de refuges ont été recueillis par Norbert, fermier au grand cœur, qui vit seul avec sa fille, Julie. La vie souriait déjà particulièrement aux Bontemps, quand Norbert gagne le plus gros prix à la loterie. Leur réussite finit par attirer les convoitises, on cherche à quoi elle pourrait tenir. C’est un enfant qui découvre le pot aux roses : Norbert abrite (sans le savoir) une licorne, évidemment responsable de leur bonheur ! La licorne nie : elle est un cheval normal et est en plus anti-magie !

Une licorne dans le monde des humains

« La chance, c’est d’avoir pu être recueillie par deux humains qui m’aiment vraiment pour celle que je suis, et pas pour les vœux que je pourrais réaliser pour eux.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Il était une fois un cheval avec une petite particularité

Adèle habite chez Bontemps depuis qu’elle toute petite. C’est Norbert, le papa de Julie, qui l’a recueillie alors qu’elle était perdue dans la forêt, ne sachant plus d’où elle venait et qui elle était. …Lire la suite »


Les larmes des Avalombres (2018)

Posted on
  • Auteur : Alexandre Chardin
  • Illustrateur : Regis Lejonc
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 304
  • Public visé : 11 ans et plus
  • Thème : aventures, amitié, récit initiatique, chevaliers, quête, mystère, univers fantastique

Présentation par l’éditeur : Gondour, ancien chevalier, fuit comme chaque année à l’approche de la nuit de Grand Sang, laissant son fils unique sous la protection de sa nourrice. L’enfant, Nandeau, poussé par la curiosité et lassé d’entendre son père traité de fou, décide de sortir en secret ce fameux soir pour percer les mystères de la nuit et ceux qui rongent depuis trop longtemps le cœur de son père. Mais, à marcher dans les pas de Gondour, ne risque-t-il pas lui aussi de se damner ? Seul Rubah, un renard sauvage aussi sage que spirituel, l’accompagnera tout au long de cette affolante aventure aux confins du monde.

Un enfant, un renard et des mystères à découvrir

«Et le pire est que je resterai à tes côtés, quoi qu’il arrive. Avec toi, partout et toujours. L’amitié est parfois une malédiction ! »

Quelques pensées autour de cette lecture

Aventures, dangers, épreuves, secrets… Et un jeune héros qui est prêt à tout pour retrouver son père et le sauver d’un mal envahissant. Ce récit initiatique, dans une ambiance fantastico-réaliste aux tonalités médiévales, offert par Alexandre Chardin dans son nouveau roman chez Magnard Jeunesse, risque de vous emporter au bout du monde.  …Lire la suite »


Milly Vodović (2018)

Posted on
  • Autrice : Nastasia Rugani
  • Illustratrice : Jeanne Macaigne
  • Éditeur : éditions MeMo
  • Collection : Grande Polynie
  • Pages : 224
  • Public visé : 13 ans et plus
  • Thème : adolescence, amitiés, enfance,  masculinité-féminitémort, deuil, écriture, racisme, imaginaire

Présentation par l’éditeur : Aujourd’hui, Milly a eu envie de mordre jusqu’au sang. Swan Cooper tirait des balles de revolver à deux pas de son frère Almaz, couché dans la boue. Alors Milly a foncé pour sauver son grand frère. Dans un élan bestial, elle a cassé le bras et le nez de Swan Cooper. Depuis, Almaz, vexé, ne lui parle plus, mais qu’importe. Milly Vodović peut tout faire désormais. Pourtant, des phénomènes étranges se produisent autour d’elle. Alors que la ville se recouvre de coccinelles, le Mange-cœurs approche. Mais Milly se répète que les monstres n’existent pas. L’histoire, elle, ne l’entend pas de la même manière.

Rhapsody in Red

« Non, personne n’égale Milk. […] Cette fille est assurément une hallucination. Même son visage cuivré, sous la lune rose, rappelle les souterrains ornés de joyaux, où se déroulaient les contes de son enfance. Toutes ces créatures célestes et ces monstres d’outre-tombe, dans ses yeux à elle. »

Quelques pensées autour de cette lecture

MILLY VODOVIĆ. Quels mystères, quelles révélations nous guettent derrière cette splendide couverture créée par Jeanne Macaigne ?..  Il suffit de faire un premier pas pour découvrir l’invisible et entendre les voix inaudibles. Avec le nouveau roman de Nastasia Rugani, la collection Grande Polynie aux éditions MéMo démarre en toute beauté, invitant ses lectrices/lecteurs dans « une zone littéraire libre de glace » où se bousculent la vie et l’imaginaire. Un grand roman de la rentrée littéraire, digne des meilleurs classiques de la littérature pour adolescents. …Lire la suite »


Ce soir, je le fais/Ce soir, je le quitte (2018)

Posted on
  • Autrice : Cathy Ytak
  • Éditeur : Le Rouergue
  • Collection : Doado
  • Pages : 64
  • Public visé : 14 ans et plus
  • Thème : adolescence, amitiés, amour, relation fille/garçon, sexualité

Présentation par l’éditeur : La même fête vue par deux ados : Emma veut profiter de la soirée pour quitter Loïc, son copain. Simon, lui, rêve de faire l’amour pour la première fois avec Méline. Tout ne se passera pas comme prévu… Un roman double, qui explore finement les élans du corps et du cœur à l’adolescence. Un roman doado pour la première fois en recto-verso.

Quand le cœur ne comprend pas le corps

« Je t’ai déjà tout expliqué, Loïc. Pourquoi tu veux que ça change ? Je ne t’aime pas. j’aime faire l’amour avec toi, mais toi, toi je t’aime pas. J’aime juste… ton corps, tes muscles, tes mains. J’aime le plaisir que tu me donnes, celui que je te donne et qu’on partage ensemble. Mais c’est tout. Ça s’arrête là. J’aime rien d’autre chez toi. Et on ne peut rien construire de bien si on ne s’aime pas.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Lire Cathy Ytak est toujours un plaisir et un défi. Car elle sait parler une langue du cœur qui peut bouleverser autant que combler. Dans ce nouveau roman de la collection Doado chez le Rouergue, sa maîtrise pour dévoiler les enjeux complexes de l’adolescence brille avec une force renouvelée.     …Lire la suite »


Goliath, chat pirate (2018)

Posted on
  • Autrice : Cécile Alix
  • Illustrateur : Louis Thomas
  • Éditeur : Poulpe Fictions
  • Collection : Nos amis les sales bêtes
  • Pages : 168
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : chat, pirates, animaux, alimentation, végétarisme, aventure, amitié, amour, habitudes

Présentation par l’éditeur : Non, je ne suis pas peureux et, non, je ne suis pas flemmard ! Ce n’est pas parce qu’on est un chat d’appartement que notre existence est lisse et sans histoires. Et je vais le prouver à ce vantard de Coconut. Moi aussi, môssieur le perroquet-des-mers-du-Sud, j’ai le goût du risque et de l’aventure. Hissez le pavillon, moussaillons ! J’embarque sur une fière péniche et vous allez voir !

« Parés à mouiller, moussaillons ? MiaaAAAH ! »

« Je viens de comprendre ! Bruno est herbivore ! Comme les vaches en photo dans le calendrier de La Poste ! Il avait l’air normal, pourtant, pas du tout une tête à manger de l’herbe ! Oh la boulette ! »

Quelques pensées autour de cette lecture

Saviez-vous que les chats trouvent certaines de nos habitudes pour le moins étranges ? A quoi ça sert, par exemple, de se regarder dans le miroir pendant des heures ou de s’envoyer régulièrement des photos de chats sur téléphone ? Goliath, chat pirate vous apprendra un tas de choses sur notre nature humaine, en vous entraînant par la même occasion dans ses aventures follement piratesques ! …Lire la suite »


Pippa Pepperkorn, Tome 5 : Pippa Pepperkorn et les poneys (2017)

Posted on
  • Titre original : Pippa Pepperkorn auf dem Ponyhof (2015)
  • Auteure : Charlotte Habersack
  • Traductrice : Brigitte Schröter
  • Illustratrice : Mélanie Garanin
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 160

Présentation par l’éditeur : Pendant ces vacances, Pippa convainc tous ses amis d’aller chez la tante d’Anton, qui a une ferme avec des poneys. Au programme : promenades, rigolade, baignades. Préparez-vous à de l’action, car Pippa sait mieux que personne :

– murmurer à l’oreille des chevaux;

– rattraper des poneys enfuis dans la nature;

– fabriquer de la compote de crottin, mais oui !

Vive la vie au grand air avec Pippa !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Ah, quel plaisir de retrouver notre adorable Pippa dans de nouvelles aventures qui arrivent pile poil au bon moment ! Car, pour notre héroïne et sa joyeuse bande, c’est aussi le temps des vacances scolaires, qu’ils attendent avec impatience malgré les possibilités peu attrayantes qui se présentent pour chacun d’eux. …Lire la suite »


Louis Pasteur contre les loups-garous (2016)

Posted on
  • Auteure : Flore Vesco
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Pages : 224

Présentation par l’éditeur : Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe! Un roman d’un genre nouveau : le policier fantastico-historico-scientifico-romantique !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Chère Flore Vesco, …Lire la suite »


Le temps des oranges (2017)

Posted on
  • Titre original : Orangentage (2013)
  • Auteure : Iva Procházková
  • Traductrice : Hélène Boisson
  • Éditeur : La joie de lire
  • Collection : Encrage
  • Pages : 312

Présentation par l’éditeur : Au fin fond de la Silésie, dans les montagnes entre République tchèque et Pologne, la vie de Darek suit son cours entre les copains du collège, les tournois de foot, la récolte du miel et les rares sorties en ville. Seule ombre au tableau : son voisin Hugo et la haine stérile qui perdure entre eux. Mais l’année de ses quatorze ans est celle de toutes les catastrophes. La mort de sa mère bouscule tout son univers et celui de sa petite sœur handicapée, Ema. Peu de temps après, la crise économique de 2008 frappe toute la région et le père de Darek perd son emploi. Parviendra-t-il à faire face, à arrêter de boire, à éviter le placement de ses enfants en famille d’accueil ? Le jour où Anton, un vieil ami perdu de vue, ressurgit pour leur proposer de transformer leur vieille ferme en élevage de chevaux, l’espoir renaît. Aidé par Micha et sa sœur Hanka, Darek soigne les bêtes avec passion. Il découvre l’équitation, rêve de courses et de trophées. Mais que penser des rumeurs qui se répandent bientôt dans le village ? Anton et son père auraient-ils quelque chose à cacher ? Et surtout, comment voir clair dans les grands yeux noirs de l’inaccessible et brillante Hanka, qui embaume l’orange comme un jardin des bords de la Méditerranée ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il y a longtemps, sa maman lui a donné un conseil : il y certaines choses dans la vie qu’il vaut mieux oublier et d’autres dont il faut se souvenir. Elle lui a donné également un bout de ficelle pour y faire des nœuds afin de ne pas oublier les choses importantes. …Lire la suite »