Croque-Manoir (2019)

Posted on

Autrice : Ingrid Chabbert et Anne Loyer  ◊ Illustrateur : Raphaël Maaden 

◊ Éditeur :  Frimousse  ◊ Collection : L’album-roman

Public visé : 6 ans et plus ◊ Thème : peur, fantômes, maison hantée, déménagement

Présentation par l’éditeur : Abel, le père de Nabil, n’a rien trouvé de mieux que de s’offrir un Manoir ! Un Manoir tout décrépi, tout défraîchi, tout flétri ! Et puis c’est quoi ces bruits bizarres et ces ombres étranges ? Il ne serait pas un peu hanté au milieu et sur les bords ce Manoir ? Ce n’est pas Blanche de Ténébris qui dira le contraire…

Rira bien qui rira le dernier

« Nabil, les bras ballants et le cœur battant, n’ose pas faire un pas. Est-ce qu’il va passer au travers du plancher ? Est-ce que le plafond va lui tomber sur la tête ? Est-ce que tout Noir Manoir va l’engloutir comme une pieuvre affamée ? Il se demande où est la sortie quand une ombre glisse devant lui. »

Quelques pensées autour de cette lecture

Emménager dans une demeure hantée

Ce n’est pas vrai ! – Nabil observe avec découragement et malaise Noir Manoir, une ancienne demeure sinistre et décrépite qui est devenue désormais son nouveau chez lui. …Lire la suite »


L’arrêt du cœur ou comment Simon découvrit l’amour dans une cuisine (2019)

Posted on

Autrice : Agnès Debacker ◊ Illustratrice : Anaïs Brunet ◊ Éditeur :  MeMo  

Collection : Polynie ◊ Directrice de collection :  Chloé Mary 

Public visé 9 ans et plus ◊ Thème : amitié, mort, enquête, Histoire, secret, amour

Présentation par l’éditeur : Depuis que Simone n’est plus là, Simon vient chaque jour dans la minuscule loge de Françoise, la concierge de son immeuble, pour boire un petit jus et, surtout, pour entendre l’histoire de Simone. Trois coups de sonnette, le murmure de la radio dans la cuisine, la tête de Simone dans son café au lait. Le cri de Françoise. Simone est morte d’un arrêt du cœur, et Simon, lui, a beaucoup de mal depuis avec son cœur en peine. Simon et Simone, c’était les deux faces d’une amitié folle, les gâteaux immangeables au gingembre, la bougie qui pète, les sauts endiablés sur les canapés et les danses à deux sur Hector la Pizza. Et aussi, leur objet magique : leur théière à vœux, remplie à ras bord de petits papiers. Alors, soudain, Simon se dit que cette théière peut faire beaucoup pour son âme triste. Il doit la récupérer chez Simone. Il doit lire tous les secrets écrits. Simon ne sait pas encore qu’une cuisine encombrée peut renfermer un grand et beau mystère.

Quand une théière cache tout un univers

« Je me souviens de nos petites cérémonies. Simone n’était jamais aussi sérieuse que lorsqu’elle déposait son billet au fond de la théière. Ensuite, elle tassait les petits papiers blancs « pour qu’il y ait toujours de la place », disait-elle. Et pour finir, avec une grande délicatesse, qui ne lui ressemblait pas vraiment, elle reposait le couvercle. Le petit tintement dû à l’entrechoc résonne encore dans mes oreilles. J’aimais beaucoup ce bruit. Il signait la fin de la cérémonie et l’étendue des possibles : nos souhaits étaient à présent entre de bonnes mains, ne restait plus qu’à attendre qu’ils se réalisent. »

Quelques pensées autour de cette lecture

Un cœur qui s’arrête sans prévenir

Depuis que le cœur de Simone s’est arrêté, le cœur de Simon n’arrête pas de chercher une réponse qui expliquerait la frontière fragile entre la vie et la mort : …Lire la suite »


Ma fugue dans les arbres (2019)

Posted on

Auteur : Alexandre Chardin ◊ Éditeur : Magnard Jeunesse ◊ Pages : 240 

Public visé : 9 ans et plus ◊ Thème : aventures, grandir, nature, arbres, révolte, secret de famille

Présentation par l’éditeur : L’anniversaire de ses onze ans restera longtemps pour Albertine à la fois le plus beau et le pire jour de sa vie. Elle à qui son père a toujours interdit de grimper aux arbres décide d’installer dans le jardin une balançoire, à l’ombre du grand chêne. Elle va enfin pouvoir s’élancer vers le ciel, et sans vraiment désobéir ! Mais à peine accrochée, voilà la balançoire coupée, mise à terre par son père. Furieuse, Albertine monte à la corde laissée pendue, enjambe la première grosse branche, s’élève encore plus haut… et annonce que plus jamais elle ne redescendra ! Un malicieux hommage au Baron perché d’Italo Calvino.

Chercher la vérité dans les cimes des arbres

«Mais je suis là, moi, Albertine de Furetière, perchée dans un grand et beau sycomore, et je ne sais pas où je suis ni où je vais. Et je crois bien que je n’ai jamais été aussi heureuse !»

Quelques pensées autour de cette lecture

S’enfuir dans les arbres pour protester

Les arbres ont beaucoup d’importance pour Albertine (Tine). Ils l’attirent, la fascinent, l’hypnotisent depuis toujours. Mais les arbres sont interdits de sa vie. …Lire la suite »


Hamaika et le poisson (2019)

Posted on
  • Auteur : Pierre Zapolarrua
  • Illustratrice : Anastasia Parrotto
  • Éditeur : MeMo éditions
  • Collection : Petite Polynie
  • Directrice de la collection : Chloé Mary
  • Public visé : 7 ans et plus
  • Thème : amitié, liberté, tolérance, différence, exclusion, curiosité

Présentation par l’éditeur : Sous son plumage maigrichon, Hamaika est une poule bien curieuse. Elle aime s’aventurer loin du poulailler, toujours plus loin. Pour ses consœurs poules, Hamaika a un grain. Pas un grain de maïs, puisqu’elle oublie souvent de se nourrir, mais un grain perché en haut de son cou interminable : Hamaika a la tête en l’air parce que le cœur traversé. Dans ses yeux avides, tout et chacun est un enchantement permanent. Justement, un jour particulier de rêverie, Hamaika marche sur la queue d’un poisson échoué sur la plage. Il se passe quelque chose entre eux. Quelque chose d’hypnotique, de magique. Lui aussi, il est curieux, exceptionnel. Tout à leur joie amicale, ils décident de faire les présentations aux uns et aux autres. C’est la catastrophe. Désormais, il va falloir battre des ailes.

A contre-courant de l’impossible

« Après quelques minutes ainsi perdus dans leurs pensées, ils étaient tous deux parvenus à la même conclusion : tout bien considéré, qu’est-ce que ça change ? Que pèsent ces différences  si on s’entend, se comprend et s’aime bien ? » 

Quelques grains de réflexion picorés dans cette lecture

Se baisser pour entendre la voix de l’amitié

Marcher sur la queue d’un poisson, cela peut arriver à tout le monde. Certains, s’en apercevant, le contourneront et continueront tranquillement leur chemin. …Lire la suite »


Malo de Lange [anthologie] (2018)

Posted on
  • Autrice : Marie-Aude Murail
  • Illustrateur : Régis Lejonc
  • Éditeur : école des loisirs
  • Collection : Médium + poche
  • Pages : 656
  • Public visé : 11 ans et plus
  • Thème : aventure, policier, amitié, conditions sociales, histoire, France du 19e siècle, recherche de ses origines, justice

Présentation par l’éditeur : Malo de Lange est le fils de personne. Rien ne permet d’identifier l’enfant recueilli en 1822 par l’abbé Pigrièche à l’orphelinat de Tours. Rien, sauf une marque tatouée sur son épaule, la fleur de lys des bagnards que découvrent, horrifiées, les demoiselles de Lange qui viennent de l’adopter. Quels mystères se cachent derrière l’abandon de ce mystérieux enfant blond ? Quelle est donc sa véritable identité ?
Un roman d’aventures écrit à la mode des feuilletons du XIXe siècle, qui plonge le lecteur au cœur des rues du Paris de 1822, dans les ombres desquelles se tapissent bandits, voleurs et assassins.

Une immersion haletante et humoristique

« D’habitude, les gens qui écrivent leurs mémoires ont un pied dans la tombe. Moi, je n’ai que seize ans, mais j’ai décidé de vous raconter l’histoire de ma vie. Pour deux raisons. Une, je ne suis pas sûr de faire de vieux os. Deux, j’ai vu plus de choses qu’un centenaire. »

Quelques pensées autour de cette lecture

Chercher ses origines

Paris, 1822. Malgré ses boucles blondes et ses yeux bleus, Malo n’appartient pas à une famille aristocratique. En fait, il ne sait rien de ses origines car il ne possède aucun signe qui permettrait son identification. …Lire la suite »


Dans le monde pestaculaire et terrib’ de ma soeur Minnie et de son vilain lapin (2018)

Posted on
  • Autrice : Lissa Evans
  • Illustratrice : Manon Bucciarelli
  • Traductrice : Agathe Franck
  • Éditeur : Poulpe fictions
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : aventure, imaginaire, magie, amitié, solidarité, différence, tolérance, énigmes

Présentation par l’éditeur : Lors d’une nuit d’orage, Fidge est transportée par magie dans un monde tout à la fois coloré et inquiétant : celui de l’album préféré de sa petite sœur, Minnie. Elle a trois compagnons : deux d’entre eux sont bizarres (Ella, une éléphante violette joviale et déterminée et Dr Carotte, un jouet en plastique sur roues, doté en ce monde d’un diplôme de médecine) et le troisième est son ennuyeux cousin hypocondriaque. Pour rentrer chez elle, elle devra résoudre une série d’énigmes impossibles, puis défaire un cruel dictateur en peluche et sauver 3 000 Doubidous (oui, vous avez bien lu cette phrase). Et le pire, c’est que toute cette histoire est de sa faute… Dans le Monde pestaculaire et terrib’ de ma sœur Minnie et de son vilain lapin, c’est de l’aventure, du danger, de l’amitié, et la crainte de ne jamais rentrer chez soi. Mais, c’est toujours drôle : envers et contre tout très drôle !

Sauver le pays imaginaire de sa petite sœur  

« Quelque chose la dérangeait chez Lapirouze. D’expérience, Fidge trouvait que toutes les peluches avaient l’air soit joyeux soit triste, sauf Lapirouze qui affichait toujours une horrible attitude dédaigneuse, un peu comme le chouchou de l’institutrice qui sait qu’il ne se fera jamais punir.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Bienvenue dans le monde des Doubidous !

Connaissez-vous les Doubidous ?.. Ce sont les personnages du livre Le Monde des Doubidous, chacun d’une couleur différente (jaune, bleu, gris, vert, orange ou rose), qui ressemblent à des poubelles munies de grands yeux et de petits bras et jambes. …Lire la suite »


Laurent le Flamboyant (2018)

Posted on
  • Autrice : Karen Hottois
  • Illustratrice : Julia Woignier
  • Éditeur : MeMo éditions
  • Collection : Petite Polynie
  • Directrice de la collection : Chloé Mary
  • Public visé : 6 ans et plus
  • Thème : enfance, jungle, amitié, liberté, animaux

Présentation par l’éditeur : Comme chaque matin, Laurent le Outan se réveille de mauvais poil. Il a beau se lancer de branche en branche à travers la jungle de Sumatra, il a beau voler des œufs au Trogon aux yeux blancs, et pour couronner le tout cuisiner sa fantastique tarte aux litchis, il lui manque quelque chose ou plutôt quelqu’un : les petits enfants de Paris. Avec eux, Laurent le Outan pourrait grimper dans les arbres, plus haut encore que la tour Eiffel, et manger des parts de tarte. Sans eux, il passe son temps à attendre. Un soir de lune argentée, Laurent le Outan fait la rencontre d’une petite fourmi tout excitée, vraiment pas gênée. En plus, elle lui apprend que les petits enfants mangent des croque-monsieur devant la télévision, loin de la jungle. Pour Lolo, c’en est trop. Il ne veut plus sortir de son lit. C’est compter sans cette petite fourmi courageuse et bien décidée à bouleverser sa vie.

S’élever à la hauteur de l’enfant

« Chaque jour, il dépose la part des petits enfants au pied de son arbre. Il la couvre d’une grande feuille pour la garder bien chaude et s’attarde un moment au pied du tualang. Il attend que les petits enfants arrivent. Il espère qu’ils auront faim après leur marche dans la jungle et goûteront à sa tarte.» 

Ma lettre aux petits enfants 

Chers petits enfants de Paris, …Lire la suite »


La montagne noire (2018)

Posted on
  • Autrice : Maria Jalibert
  • Illustratrice : Anne Laval
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Collection : Mon Marque-Page
  • Pages : 128
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : nature, deuil, amitié, montagne, récit initiatique, débrouillardise, solitude

Présentation par l’éditeur : Rémi est  envoyé en colonie par son oncle et sa tante chez qui il vit depuis qu’il a perdu ses parents. Mais le jeune garçon se sent à l’écart et lors d’une sortie pique-nique au cœur de la forêt, il est oublié par le groupe. Difficile de  ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

Le premier roman de Maria Jalibert, une artiste aux multiples facettes.

Se perdre pour se retrouver

« A l’école, je restais souvent seul, assis dans un coin de la cour de récré, indifférent à l’agitation des autres que je n’entendais pas. Même mes meilleurs camarades avaient abandonné l’idée de me faire participer à leurs jeux. J’étais devenu une ombre.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Qui ne connaît pas les imagiers joyeux et inventifs créés par Maria Jalibert avec une multitude de petits jouets ?.. Aujourd’hui, cette autrice-illustratrice nous montre une nouvelle facette de sa créativité.  La montagne noire, son premier roman aux éditions Didier Jeunesse, est un récit initiatique inspiré par la montagne noire de son enfance. Vous ne le lâcherez plus  jusqu’à la dernière page. …Lire la suite »


Adèle licorne malgré elle (2018)

Posted on
  • Autrice : Ludivine Irolla
  • Illustratrice : Marie De Monti
  • Éditeur : Poulpe Fictions
  • Collection : Nos amis les sales bêtes
  • Pages : 168
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : licorne, animaux de la ferme, amitié, amour, tolérance, société, célébrité

Présentation par l’éditeur : Adèle est un cheval presque comme les autres : elle est née avec une corne sur la tête, mais dans la ferme où elle habite, aux côtés de Toto la tortue à deux pattes et du chien aveugle, personne ne fait attention à cette particularité. Tous ces animaux issus de refuges ont été recueillis par Norbert, fermier au grand cœur, qui vit seul avec sa fille, Julie. La vie souriait déjà particulièrement aux Bontemps, quand Norbert gagne le plus gros prix à la loterie. Leur réussite finit par attirer les convoitises, on cherche à quoi elle pourrait tenir. C’est un enfant qui découvre le pot aux roses : Norbert abrite (sans le savoir) une licorne, évidemment responsable de leur bonheur ! La licorne nie : elle est un cheval normal et est en plus anti-magie !

Une licorne dans le monde des humains

« La chance, c’est d’avoir pu être recueillie par deux humains qui m’aiment vraiment pour celle que je suis, et pas pour les vœux que je pourrais réaliser pour eux.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Il était une fois un cheval avec une petite particularité

Adèle habite chez Bontemps depuis qu’elle toute petite. C’est Norbert, le papa de Julie, qui l’a recueillie alors qu’elle était perdue dans la forêt, ne sachant plus d’où elle venait et qui elle était. …Lire la suite »


Les larmes des Avalombres (2018)

Posted on
  • Auteur : Alexandre Chardin
  • Illustrateur : Regis Lejonc
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 304
  • Public visé : 11 ans et plus
  • Thème : aventures, amitié, récit initiatique, chevaliers, quête, mystère, univers fantastique

Présentation par l’éditeur : Gondour, ancien chevalier, fuit comme chaque année à l’approche de la nuit de Grand Sang, laissant son fils unique sous la protection de sa nourrice. L’enfant, Nandeau, poussé par la curiosité et lassé d’entendre son père traité de fou, décide de sortir en secret ce fameux soir pour percer les mystères de la nuit et ceux qui rongent depuis trop longtemps le cœur de son père. Mais, à marcher dans les pas de Gondour, ne risque-t-il pas lui aussi de se damner ? Seul Rubah, un renard sauvage aussi sage que spirituel, l’accompagnera tout au long de cette affolante aventure aux confins du monde.

Un enfant, un renard et des mystères à découvrir

«Et le pire est que je resterai à tes côtés, quoi qu’il arrive. Avec toi, partout et toujours. L’amitié est parfois une malédiction ! »

Quelques pensées autour de cette lecture

Aventures, dangers, épreuves, secrets… Et un jeune héros qui est prêt à tout pour retrouver son père et le sauver d’un mal envahissant. Ce récit initiatique, dans une ambiance fantastico-réaliste aux tonalités médiévales, offert par Alexandre Chardin dans son nouveau roman chez Magnard Jeunesse, risque de vous emporter au bout du monde.  …Lire la suite »