Le Jour de June (2017)

Posted on
  • Auteure : Anne Loyer
  • Éditeur : Les petites moustaches
  • Collection : Héroïnes
  • Pages : 141

Quatrième de couverture : Juin 1944. Jude s’apprête à débarquer avec les rangers à la Pointe du Hoc. Dans la barge qui prend l’eau, au cœur de la nuit et du froid, c’est l’angoisse qui prime. Accroché à son appareil photo, le jeune reporter veut croire à sa mission : rapporter des images pour témoigner du courage hors norme de ceux qui l’entourent.
Novembre 1940. June, pour ses quatorze ans, reçoit de son grand-père, un Leica. Alors que le Blitz fait rage, ce cadeau, comme sa rencontre avec le photographe de guerre Robert Capa, va changer son destin.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Chère June, …Lire la suite »


Libres d’être (2016)

Posted on
  • Auteurs : Cathy Ytak et Thomas Scotto
  • Illustrateur : Thomas Scotto
  • Éditeur : Du Pourquoi Pas ?
  • Pages : 64

Quatrième de couverture : Vous êtes nées filles. A aucun moment de votre toute première seconde, je n’ai imaginé que ça pouvait être autre chose qu’une conviction d’égalité… Deux textes en résonance: De fibres entremêlées de Thomas Scotto et Paris 1909, et si ma maison brûle de Cathy Ytak

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ?

 Louise Michel (1830-1905) « Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Mémoires de Louise Michel/Chapitre IX, p. 103, F. Roy, libraire-éditeur, 1886 

AUJOURD’HUI…

Aujourd’hui, tu couvres le monde avec un nouveau regard. Celui de père, celui d’homme dans son intégralité. Tu regardes tes enfants, tes filles, grandir, changer, s’épanouir, devenir autonomes… …Lire la suite »


Tant que nous sommes vivants (2014)

Posted on
  • Auteure : Anne-Laure Bondoux
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Pages : 303

Quatrième de couverture : Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron de nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus… Mais quand l’ombre a pris la place de la lumière, l’amour suffit-il à nous garder vivants ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, où nos villes se déployaient jusqu’aux pieds des montagnes et jetaient leurs ponts par-dessus les fleuves. Nos richesses débordaient alors de nos maisons, gonflaient nos yeux, nos ventres, nos poches, tandis que nos enfants, à peine nés, étaient déjà rassasiés. […] Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. […] Une époque nouvelle commença. Un temps sans panache ni projet, où plus personne (pas même le vieux Melkior) ne devinait l’avenir. »   …Lire la suite »


Fairy Oak, Tome 3 : Le Pouvoir de la Lumière (2016)

Posted on
  • fairy-oak-t03Titre original : Fairy Oak : Potere della Luce (2016)
  • Auteure : Elisabetta Gnone
  • Illustrateurs : Alessia Martusciello, Claudio Prati, Barbara Bargiggia, Lucio Leoni, Roberta Tedeschi
  • Traductrice : Hélène Dauniol-Remaud
  • Éditeur : Kennes
  • Pages : 360

Quatrième de couverture : Une page se tourne sur Fairy Oak… Le plan du Seigneur de l’Obscurité a réussi : la peur de la trahison dévore Fairy Oak et oblige Pervinca à fuir. Les jumelles sont séparées… L’antique alliance entre Lumière et Obscurité est brisée. Les défenses des Magiques s’effondrent, la guerre est perdue. Mais peut-être tout n’est-il pas tel qu’il paraît. La Lumière doit encore montrer son pouvoir et l’amour cache encore un secret.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Voilà déjà plusieurs mois que les habitants du village du Chêne Enchanté sont en guerre. En guerre contre le grand Ennemi, le Terrible 21, qui a réussi à rassembler ses forces du mal pour attaquer Fairy Oak dans le but de détruire définitivement l’Antique Alliance entre Lumière et Obscurité. …Lire la suite »


Béatrice l’Intrépide (2016)

Posted on
  • beatrice-intrepideAuteur : Matthieu Sylvander
  • Illustrateur : Perceval Barrier
  • Éditeur : l’école des loisirs
  • Collection :  Neuf
  • Pages : 96

Quatrième de couverture : « Je me présente : Béatrice l’Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l’orphelin. J’affronte les brigands, je découpe les dragons en tranches, je délivre les princesses. Si vous avez besoin de mes services, criez ! L’oeil et l’oreille toujours aux aguets, je saurai où vous trouver. » Béatrice l’Intrépide est fort sollicitée ces derniers temps. Il lui faut secourir un prince atteint d’un mal mystérieux et débarrasser la région d’une bête démoniaque. Ne la plaignez pas ! Elle adore ça…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Sauvez-vous, les méchants et toutes les créatures maléfiques ! Cachez-vous dans vos cachettes et tremblez de peur car votre dernière heure est arrivée ! Réjouissez-vous, les malheureux et tous les misérables ! Levez-vous et gardez l’espoir car votre salut approche ! C’est la grande, la jeune, la courageuse Béatrice l’Intrépide qui court à votre secours défiant le danger, et croyez-moi, elle va s’en sortir victorieuse ! …Lire la suite »


Suis-moi Sophia ! (2016)

Posted on
  • suis-moi-sophiaTitre original : Saving Sophia (2014)
  • Auteure : Fleur Hitchcock
  • Traductrice : Catherine Guillet
  • Éditeur : Flammarion Jeunesse
  • Pages : 286

Quatrième de couverture : Lorsque Sophia décide de fuguer pour partir à la recherche de sa mère, Lottie saisit l’aventure au vol. Finie la banalité du quotidien ! Elle a toujours rêvé d’être une héroïne de roman, mais elle ne pensait pas que cela serait si dangereux…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Lottie trouve sa vie ennuyeuse, voire déprimante. Entre ses parents, des scientifiques ardents, qu’elle ne considère « pas normaux » et son frère Ned qui a la fâcheuse habitude de faire constamment intrusion dans sa vie, elle s’évade dans le monde imaginaire de ses livres. Elle adore se glisser dans la peau des protagonistes de ses romans policiers et fuir ainsi pendant de longues soirées. …Lire la suite »


Fairy Oak, Tome 2 : Le Sort de l’Obscurité (2016)

Posted on
  • Fairy Oak-t02Titre original : Fairy Oak : L’Incanto del Buio (2009)
  • Auteure : Elisabetta Gnone
  • Illustrateurs : Alessia Martusciello, Claudio Prati, Barbara Bargiggia
  • Traductrice : Hélène Dauniol-Remaud
  • Éditeur : Kennes
  • Pages : 430

Quatrième de couverture : À Fairy Oak, la paix est compromise. L’Ennemi est revenu, assoiffé de revanche. Son pouvoir devient plus fort de jour en jour : le Seigneur de l’Obscurité veut plonger le monde dans les ténèbres. L’antique alliance entre Lumière et Obscurité vacille. Cependant, un lien semble indissoluble : celui qui unit Vanilla et Pervinca, les sorcières jumelles, égales et opposées. Et c’est sur ce lien que l’Ennemi va faire tomber sa hache. Pervinca pourra-t-elle résister au sort de l’Obscurité ? Le salut des Magiques et des Non-magiques de la Vallée en dépend…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Depuis que l’Ennemi, le Terrible 21, est de retour dans la Vallée de Verte-Plaine, la vie à Fairy Oak a considérablement changé. Les gens sont devenus anxieux et méfiants, de plus en plus renfermés et terrorisés au moindre signe de danger.

…Lire la suite »


Moi, Ambrose, roi du scrabble (2012)

Posted on
  • Moi AmbroiseTitre original : Word Nerd (2008)
  • Auteure : Susin Nielsen
  • Traductrice : Valérie Le Plouhinec
  • Éditeur : Héllium
  • Pages : 208

Quatrième de couverture : Ambrose, allergique aux cacahuètes, passe pour un loser absolu. Lui et sa mère ultra-protectrice, Irène, déménagent sans arrêt. Le jour où l’adolescent est empoisonné au collège, Irène décide de le déscolariser. Cloîtré chez lui, Ambrose s’ennuie à mourir, jusqu’au jour où il rencontre Cosmo, le fils des voisins, un jeune homme un peu mal parti dans la vie. Par hasard, ils se découvrent une passion commune pour… le Scrabble. Si l’arrivée de Cosmo dans leur petit cocon est vue d’un très mauvais œil par Irène, Ambrose n’en démord pas : son intrigant voisin deviendra, qu’il le veuille ou non, la figure paternelle que l’adolescent aurait tant voulu avoir.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Même si vous ne jouez pas au scrabble, vous allez apprécier ce roman original, captivant et touchant dans sa simplicité et sa profondeur. …Lire la suite »


Tout le monde sait faire du vélo (2016)

Posted on
  • Tout le monde sait faire du véloAuteure : Ingrid Chabbert
  • Illustratrice : Maurèen Poignonec
  • Éditeur : Kilowatt
  • Collection : Les Kapoches
  • Pages : 48

Quatrième de couverture : Il paraît que tout le monde sait faire du vélo. C’est ce qu’on lui répète depuis qu’il sait marcher. Pour Antoine, c’est plus compliqué que ça. Chez lui, sa mère ne va pas bien. Alors quand Coralie déménage juste en face, Antoine découvre le bonheur d’avoir une véritable amie. Avec qui il peut parler et tout partager. Peut-être même apprendre à faire du vélo ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tout le monde sait faire du vélo. Tout le monde, sauf Antoine. Car chaque fois qu’il l’enfourche, ça se finit par des chutes et des égratignures. Le garçon en a assez. Il est totalement convaincu que son vélo et lui sont incompatibles ! …Lire la suite »


L’histoire (presque) vraie de Cedar B. Hartley qui voulait vivre une vie peu ordinaire (2012)

Posted on
  • cedar hartleyTitre original : The Slightly True Story of Cedar B. Hartley (Who Planned to Live an Unusual Life), 2002
  • Auteure : Martine Murray
  • Traductrice : Agnès de Ryckel
  • Éditeur : Mijade
  • Pages : 240

Quatrième de couverture : Salut, je m’appelle Lana Monroe. Je sais, ce n’est pas mon vrai nom mais c’est ce que j’aime faire croire car cela fait célèbre. En réalité, je m’appelle Cedar B. Hartley. J’ai douze ans et demi, j’ai les cheveux roux et je suis nulle en maths mais très douée pour les sauts périlleux et pour traduire les roucoulements des pigeons. Je ne sais pas trop si cette histoire a commencé à cause de mon chien, Beurky, ou parce que Kite est un garçon oiseau. Ou peut-être parce que j’ai rencontré Oscar au bon moment ? Ou tout a commencé avant, quand mon frère Barnaby est parti de la maison ? C’est un peu compliqué, en fait. Il vaut mieux que je vous raconte tout depuis le début…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quel beau roman j’ai découvert en promenant mon regard sur les tablettes d’une bibliothèque ! Martine Murray, une auteure australienne, nous séduit d’entrée de jeu avec ce récit simple et plein d’humour ainsi qu’avec ses dessins drôles et naïfs qui l’accompagnent par-ci, par-là. …Lire la suite »