Une mère à Brooklyn (2017)

Posted on
  • Auteure : Ingrid Chabbert
  • Éditeur : Du Mercredi
  • Pages : 114

Quatrième de couverture : Judith a 15 ans. Hantée par le secret qui entoure sa naissance, elle se rebelle contre le monde entier. Comment se construire et aller de l’avant quand on ne connaît que la moitié de son histoire ? Un séjour à New York va bouleverser sa vie et lui apporter les réponses qu’elle n’a jamais eues. Un roman sur la filiation et les secrets de famille.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

AVANT (Sabine )

1,2, 3, 4 et 5… C’est plus fort qu’elle. Elle se laisse guider, encore et encore, par la magie de la musique, son corps n’écoutant que les chuchotements des notes qui pénètrent tout son être jusqu’à oublier le monde entier. 1,2, 3, 4 et 5… Une force formidable s’empare d’elle pour transformer ses mouvements en une danse divine qui devient sa respiration, son existence. 1,2, 3, 4 et 5… Un désir inattendu la pousse à une intimité irréfléchie avec celui qu’elle a considéré comme son meilleur ami. 1,2, 3, 4 et 5… Tout ce qui compte pour elle pourtant, c’est la danse. …Lire la suite »


Un zombie dans ma maison (2017)

Posted on
  • Auteure : Véronique Cauchy
  • Illustratrice : Annabelle Gormand
  • Éditeur : Kilowatt
  • Collection : Les Kapoches
  • Pages : 48

Quatrième de couverture : L’arrivée d’un ordinateur dans la famille Cubichou est une révolution ! Julien ne peut plus se passer d’internet, des réseaux sociaux, des blogs et de ses nouveaux « amis ». Encore faut-il savoir qui se cache derrière l’écran.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Moi, c’est Marius. Toujours le même Marius, mais rien n’est plus comme avant dans ma vie. Avant, j’avais un grand frère, Julien, qui était toujours là pour moi. Passer du temps avec Julien, cela voulait dire des fous rires et des confidences, des blagues idiotes et des chamailleries à répétition, des jeux insensés et des parties de foot animées, et tellement d’autres choses… Drôles, touchantes, captivantes, complices qui me manquent affreusement. Lui, Julien, me manque affreusement. …Lire la suite »


Le cirque de Zoé (2016)

Posted on
  • Auteure : Hélène Suzzoni
  • Illustratrice : Lucie Vandevelde
  • Éditeur : Les Minots
  • Collection : Mon étincelle

Quatrième de couverture : Il était une fois une puce qui s’était prise d’amitié pour un chien. Elle s’appelait Zoé, avait des yeux verts, et une belle touffe argentée sur le haut du derrière… Le chien a un maître : Pépé Flo, avec qui il partage tendresse et logis. Un jour, Pépé Flo est mis à la porte de chez lui. Voilà nos trois amis à la rue ! Heureusement, la petite puce a plus d’un saut dans son sac !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Aujourd’hui, mes chers amis, j’ai le très grand plaisir de vous inviter au… cirque ! Oui, vous avez bien compris, nous partons assister à une représentation inhabituelle et époustouflante qui est à l’affiche des éditions Les Minots depuis septembre 2016.

Oyez, oyez, oyez ! Voici « Le cirque de Zoé », un spectacle magnifique prêt à commencer ! …Lire la suite »


The Monkey Family (2017)

Posted on
  • Scénariste : Margo Renard
  • Dessinatrice : Margo Renard
  • Éditeur : La Palissade
  • Pages : 112

Présentation par l’éditeur : Des bananes, encore des bananes, toujours des bananes ! Ce n’est pas facile d’être le seul singe de la famille à ne plus supporter ce menu monotone. Heureusement, Ba peut compter sur l’audace de son copain Haï et sur l’habileté de la turbulente Moh. Ensemble, ils s’apprêtent à vivre des aventures mouvementées dans la Forêt Interdite, en compagnie entre autres : d’une horde d’oiseaux irrespectueux, d’un panda déjanté, d’un tigre décrépi et de crocodiles affamés.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La vie est belle dans le village de la Monkey Family. Et comment pourrait-il en être autrement dans un monde constitué entièrement de bananes ? On naît parmi les bananes, on grandit entouré de bananes, on ne mange que des bananes sous la forme de plats divers… On organise même la fête en leur honneur pour laquelle on se déguise en banane ! …Lire la suite »


Moi parfois… (2016)

Posted on
  • Auteure : Agnès de Lestrade
  • Illustratrice: Sylvie Serprix
  • Éditeur : Bulles de savon

Quatrième de couverture : Moi, parfois, je ne sais pas pourquoi, je suis…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Moi, je suis une fille aux mille visages. Hier, aujourd’hui, demain — je change rapidement d’apparence, et vous ne me reconnaissez plus. Vous vous demandez pourquoi. Et pourtant, vous connaissez très bien la réponse, cela vous est déjà arrivé aussi, n’est-ce pas ? Car tout dépend de ce que vous ressentez. De ce que je ressens, moi. Et moi, parfois je me sens si petite comme une coccinelle car personne ne semble m’apercevoir, parfois, au contraire, si grande comme une girafe qui observe tout le monde de haut. …Lire la suite »


Y a pas de héros dans ma famille ! (2017)

Posted on
  • Auteure : Jo Witek
  • Éditeur : Actes Sud Junior
  • Pages : 144

Présentation par l’éditeur : Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit’tête ou bouffon à lunettes. À l’école, c’était Maurice Dambek. Chez lui, à l’étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille – un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s’éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n’y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Mo (Maurice Dambec), 10 ans, se croyait un garçon ordinaire avec deux vies clairement séparées : celle de l’école, bien ordonnée, où tout le monde parle correctement, fait des efforts et suit les règles de politesse et celle de la maison, complètement chaotique, où tout le monde se crie dessus, emploie des gros mots et n’a rien à faire avec les bonnes manières. …Lire la suite »


La poudrière de mon grand-père (2017)

Posted on
  • Auteur : Xu Lu
  • Illustrateur : Zhu Chengliang
  • Éditeur : Les éditions Fei

Quatrième de couverture : Lu adore son grand-père qui est garde forestier d’une petite montagne. Le vieil homme protège et chérit les arbres et les animaux qu’il considère comme sa famille. Mais un matin, un petit renard vole la poudrière de Grand-père et déclare un incendie dans la forêt !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Mon cher grand-père,

…Lire la suite »


Pippa Pepperkorn, Tome 4 : Le voyage scolaire (2017)

Posted on
  • Titre original : Pippa Pepperkorn 04: Auf Klassenfahrt (2014)
  • Auteure : Charlotte Habersack
  • Traductrice : Brigitte Schröter
  • Illustratrice : Mélanie Garanin
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 160

Présentation par l’éditeur : Pippa et ses amis partent en voyage scolaire à la ferme. Heureusement que Pippa est là, car elle seule sait quoi faire quand on a une envie pressante dans le bus ! Mais, comme toujours, elle sait aussi :

– épouvanter les garçons avec des histoires de fantômes à la jambe de bois ;

– concocter des potions contre le mal du pays ;

– faire disparaître les verrues par magie ;

– transformer une randonnée en jeu de piste…

Bref… la semaine de classe verte est assurée d’être pleine de rebondissements, bien sûr, puisque Pippa Pepperkorn sera de la partie !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Vous souvenez-vous de Pippa Pepperkorn, la plus grande «chercheuse et inventrice du XXIe siècle» ?.. Cette fillette espiègle et charmante qui porte des grandes bottes de cow-boy vertes et une coiffure appelée « les balançoires à ouistitis » ?.. …Lire la suite »


La petite fille qui a perdu sa langue (2016)

Posted on
  • Auteur : Dominique Sampiero
  • Illustrateur : Bruno Liance
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Giboulées

Quatrième de couverture : Il était une fois une petite fille qui avait perdu sa langue… À la recherche d’une explication, Chloé parcourt son quartier et interroge les habitants avec des messages écrits sur le dos de sa main.  Peut-elle acheter une langue chez Aziz, l’épicier? Un cheveu sur la langue l’empêche-t-il de parler? A-t-elle donné sa langue au Vieux Matou de la rue Jonas? Le docteur Caro, lui, pense plutôt qu’elle l’a mise dans sa poche, car elle a quelque chose de très important à dire…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé est une petite fille ordinaire, comme tous les enfants de son âge. Seulement, elle ne parle plus. Elle ne sait pas comment ni pourquoi cela lui est arrivé. Un jour, elle a tout simplement perdu sa langue. Mais où ? Elle n’en a aucune idée. Rien à faire, il faut en acheter une autre car la langue, c’est bien utile dans la vie de tous les jours. …Lire la suite »


Libres d’être (2016)

Posted on
  • Auteurs : Cathy Ytak et Thomas Scotto
  • Illustrateur : Thomas Scotto
  • Éditeur : Du Pourquoi Pas ?
  • Pages : 64

Quatrième de couverture : Vous êtes nées filles. A aucun moment de votre toute première seconde, je n’ai imaginé que ça pouvait être autre chose qu’une conviction d’égalité… Deux textes en résonance: De fibres entremêlées de Thomas Scotto et Paris 1909, et si ma maison brûle de Cathy Ytak

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ?

 Louise Michel (1830-1905) « Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Mémoires de Louise Michel/Chapitre IX, p. 103, F. Roy, libraire-éditeur, 1886 

AUJOURD’HUI…

Aujourd’hui, tu couvres le monde avec un nouveau regard. Celui de père, celui d’homme dans son intégralité. Tu regardes tes enfants, tes filles, grandir, changer, s’épanouir, devenir autonomes… …Lire la suite »