Un arbre, une histoire (2018)

Posted on
  • Autrice : Cécile Benoist
  • Illustratrice : Charlotte Gastaut
  • Éditeur : Actes Sud Junior
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : arbres, nature, écologie, protection de l’environnement, relations hommes-arbres

Présentation par l’éditeur : Depuis des siècles, les hommes les vénèrent, les plantent ou les abattent, leur attribuent des pouvoirs ou les laissent se dessécher dans l’indifférence. De plus en plus d’humains ont pris conscience que les arbres sont nécessaires à leur survie et tentent désormais de les comprendre et de les protéger. Superbement mis en images par Charlotte Gastaut, ce livre restitue les récits les plus marquants de cette relation particulière entre l’homme et les arbres : l’histoire incroyable de cet acacia du désert du Ténéré au Niger, seul arbre sur 400 kilomètres à la ronde, qui devint un des symboles du pays ; celle du Président, ce séquoia si grand – 75 mètres de hauteur – qu’il était impossible à photographier, jusqu’au pari un peu fou d’un photographe amoureux des arbres ; ou encore cette coutume d’un village indien qui veut qu’à chaque naissance d’une fille soient plantés 111 arbres en son honneur…

Les histoires fabuleuses des arbres

« Mais Julia s’accroche, pour Luna. L’arbre est son ami, son repère, son compagnon. Hors de question de l’abandonner. » 

Quelques pensées autour de cette lecture

Les arbres. Les jeunes et les centenaires qui nous entourent et partagent avec nous l’histoire de l’Humanité. Et les hommes qui les plantent, les vénèrent, les protègent ou au contraire, les abattent, les brûlent, les détruisent. Ils ont tant de choses à se dire, les hommes et les arbres… Ce grand album somptueusement illustré vous emmènera au cœur de leurs relations singulières et vous fera vivre un moment inoubliable.  …Lire la suite »


La montagne noire (2018)

Posted on
  • Autrice : Maria Jalibert
  • Illustratrice : Anne Laval
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Collection : Mon Marque-Page
  • Pages : 128
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : nature, deuil, amitié, montagne, récit initiatique, débrouillardise, solitude

Présentation par l’éditeur : Rémi est  envoyé en colonie par son oncle et sa tante chez qui il vit depuis qu’il a perdu ses parents. Mais le jeune garçon se sent à l’écart et lors d’une sortie pique-nique au cœur de la forêt, il est oublié par le groupe. Difficile de  ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

Le premier roman de Maria Jalibert, une artiste aux multiples facettes.

Se perdre pour se retrouver

« A l’école, je restais souvent seul, assis dans un coin de la cour de récré, indifférent à l’agitation des autres que je n’entendais pas. Même mes meilleurs camarades avaient abandonné l’idée de me faire participer à leurs jeux. J’étais devenu une ombre.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Qui ne connaît pas les imagiers joyeux et inventifs créés par Maria Jalibert avec une multitude de petits jouets ?.. Aujourd’hui, cette autrice-illustratrice nous montre une nouvelle facette de sa créativité.  La montagne noire, son premier roman aux éditions Didier Jeunesse, est un récit initiatique inspiré par la montagne noire de son enfance. Vous ne le lâcherez plus  jusqu’à la dernière page. …Lire la suite »


A l’horizon (2018)

Posted on
  • Autrice : Sandra Le Guen
  • Illustratrice: Popy Matigot
  • Éditeur : Maison Eliza
  • Collection : Pistache
  • Public visé : 5 ans et plus
  • Thème : nature, rêves, aventure, curiosité

Présentation par l’éditeur : Moon vivait au bord de l’eau, seule dans une petite maison coquette entourée d’un joli jardin. Des légumes et des fruits, des fleurs et des buissons : il était plein de couleurs et de saveurs en toutes saisons… Ce que Moon aime par dessus tout c’est faire des bulles de savon qui voyagent pour elle vers l’horizon… Mais qu’y-a-t-il là-bas à l’horizon ?

Quand l’horizon cache une promesse de bonheur

« Des heures durant, Moon soufflait avec précaution des dizaines, des centaines de bulles. Elles étaient emportées par le vent et faisaient pour elle le voyage dont elle rêvait.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Oser partir au-delà de soi

C’est l’histoire de Moon, une jeune femme au nom de lune et aux bottes rouges. Elle vit dans une jolie maison tout près de la mer, mais elle vit seule. …Lire la suite »


Le jardinier de la nuit (2018)

Posted on
  • Titre original : The Night Gardener
  • Auteur : The Fan Brothers
  • Illustrateur : The Fan Brothers
  • Éditeur : Little Urban
  • Public visé : 4 ans et plus
  • Thème : jardin, arbres, société, art, sculpture, beauté de la nature, transmission du savoir-faire

Présentation par l’éditeur : L’album s’ouvre sur une illustration monochrome qui dépeint l’atmosphère d’une ville semblable à tant d’autres. Ses habitants sont loin de se douter que le geste d’un seul homme est sur le point de changer leur vie. Cet homme est un artiste qui, à la faveur de la nuit et secrètement, crée avec le feuillage des arbres de somptueuses sculptures. L’album se pare de plus en plus de couleurs évoquant la joie. Parmi la foule rassemblée au pied des œuvres, seul un jeune garçon aura le bonheur de connaître l’auteur de tant de beauté. Il deviendra l’apprenti de ce vieil artiste qui lui transmettra avec bienveillance son précieux savoir.

L’art comme catalyseur de la vie en communauté

« Chaque sculpture attirait une foule de plus en plus nombreuse. Il se passait enfin quelque chose rue des Chagrins. Quelque chose de joyeux.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Histoire

L’histoire de cette ville pourrait ressembler à celle de n’importe quelle autre ville sur terre. Les maisons ternes, les rues mornes, les visages tristes, l’ambiance maussade… …Lire la suite »


Les sentiers perdus (2018)

Posted on
  • Autrice : Stéphanie Demasse-Pottier
  • Illustratrice : Mathilde Poncet
  • Éditeur : Hélium
  • Public visé : 5 ans et plus
  • Thème : deuil, grand-père, nature, transmission, souvenirs, promenade, forêt

Présentation par l’éditeur : Une petite fille parcourt la campagne au lieu d’aller à l’école. Ce faisant, elle dialogue avec son grand-père, disparu trop tôt, en empruntant les chemins qu’il lui a appris à connaître. En osmose avec la nature, elle traverse colère et tristesse, mais se nourrit peu à peu des sons qui l’entourent et du paysage pour apprivoiser son deuil. De nombreux animaux sauvages – ours brun, lynx, renard et loups – se joignent à elle tout au long de sa balade, symbolisant peut-être les souvenirs heureux laissés par ce grand-père, ou les qualités qu’il lui a transmises. Apaisée, elle rentrera à la nuit chez elle et partagera sa peine avec ses parents.

Te retrouver dans mes souvenirs

« Je me suis souvenue de nos balades, même les jours de pluie. Et de ton rire qui n’était jamais loin, même lorsque tu étais fâche. Je voudrais me souvenir de tous ces instants pour toujours et garder ta voix en tête. »

Quelques pensées autour de cette lecture

Comment faire face à la perte d’un être cher ? Où trouver la force de soulager sa peine, sa colère, son impuissance ?..  Les auteures de ce superbe album sorti récemment chez Hélium offrent un tableau sensible et poétique d’un voyage au cœur de souvenirs pour apprivoiser son deuil. …Lire la suite »


Petit jardin de poésie (2017)

Posted on
  • Titre original : A Child’s Garden of Verses (1885)
  • Auteur : Robert Louis Stevenson
  • Traducteur : Christian Demilly
  • Illustratrice : Ilya Green
  • Éditeur : Grasset Jeunesse
  • Collection : La Collection

Présentation par l’éditeur : Dans ce nouveau titre de La Collection, les regards de Robert Louis Stevenson et d’Ilya Green se rencontrent délicieusement pour ajouter de la magie à la poésie de moments enfantins. Avec force et douceur, tendresse et délicatesse, leurs univers donnent corps aux rêves de l’enfance et son pouvoir de voyager en restant immobile. Un pur délice, à lire, relire, réciter, recréer les yeux fermés… Pour tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

« De la pluie tombe un peu partout,

sur les arbres, les champs… »

Se souvenir de la musique de la pluie qui tapote doucement sur la toile de ton parapluie, de ses gouttes cristallines qui forment des myriades de cercles-fantômes sur la surface de l’eau, de son odeur sur les feuilles mouillées des arbres et sur l’herbe frémissante. Et de ces éclaboussures qui jaillissent en tout sens quand tu sautes à pieds joints dans une flaque sur ton chemin. …Lire la suite »


Carl et Elsa s’échappent (2017)

Posted on
  • Titre original : Kalle och Elsa rymmer
  • Auteure : Jenny Westin Verona
  • Illustrateur: Jesus Verona
  • Traductrice : Marie Valera
  • Éditeur : Cambourakis

Quatrième de couverture : Carl et Elsa sont les meilleurs amis du monde. Aujourd’hui, l’école est fermée et ils passent la journée chez Carl. Après avoir joué avec presque tout à l’intérieur, l’ennui les guette. Soudain, Carl a une idée : « Et si on se sauvait ? » Alors, ils rassemblent couverture, épée, livre, lunettes de soleil et autres bricoles et partent à l’aventure. Mais une fois dehors, le jardin se transforme en une véritable jungle, pleine de dangers…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Je te propose aujourd’hui une escapade inoubliable. Avec Elsa et Carl, les deux enfants qui se trouvent en ce moment dans cette grande maison, là juste en face,  parmi le feuillage accueillant de ce jardin resplendissant. Tu viens ?.. …Lire la suite »


A nous les vacances à la mer (2017)

Posted on
  • Auteur : Stéphane Frattini
  • Illustrateur : Christophe Besse
  • Éditeur : Glénat jeunesse
  • Collection : À nous les vacances !
  • Pages : 144

Quatrième de couverture : Les vacances approchent à grands pas ? N’oublie pas d’emporter ce livre dans tes bagages, il t’embarquera dans les aventures d’Hugo. Un été, alors qu’il est en vacances en Bretagne, il découvre d’étranges morceaux de céramique enfouis dans le sable. Et si c’était les restes d’une épave ? Enquête avec lui ! Les pages documentaires fourmillent pour leur part d’informations sur le phénomène des marées, l’origine du sel, les coquillages que l’on peut pêcher, les sports de glisse, les bateaux, les métiers du bord de mer. De quoi devenir incollable sur les curiosités de la mer. Et si tu préfères faire des jeux, tu en trouveras une cinquantaine à la fin du livre : des mots cachés, des lettres codées, des labyrinthes, des jeux de déduction et plein d’autres activités. Vivement les vacances !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Les grandes vacances tellement attendues sont là, avec plein de promesses qui font vibrer les petits et les grands cœurs. Si votre rêve de partir à la mer cet été se réalise bientôt, prenez ce livre en guise de compagnon dans votre sac, vous ne le regretterez pas ! …Lire la suite »


Pippa Pepperkorn, Tome 5 : Pippa Pepperkorn et les poneys (2017)

Posted on
  • Titre original : Pippa Pepperkorn auf dem Ponyhof (2015)
  • Auteure : Charlotte Habersack
  • Traductrice : Brigitte Schröter
  • Illustratrice : Mélanie Garanin
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 160

Présentation par l’éditeur : Pendant ces vacances, Pippa convainc tous ses amis d’aller chez la tante d’Anton, qui a une ferme avec des poneys. Au programme : promenades, rigolade, baignades. Préparez-vous à de l’action, car Pippa sait mieux que personne :

– murmurer à l’oreille des chevaux;

– rattraper des poneys enfuis dans la nature;

– fabriquer de la compote de crottin, mais oui !

Vive la vie au grand air avec Pippa !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Ah, quel plaisir de retrouver notre adorable Pippa dans de nouvelles aventures qui arrivent pile poil au bon moment ! Car, pour notre héroïne et sa joyeuse bande, c’est aussi le temps des vacances scolaires, qu’ils attendent avec impatience malgré les possibilités peu attrayantes qui se présentent pour chacun d’eux. …Lire la suite »


L’heure des carottes (2017)

Posted on
  • Auteure : Estelle Billon-Spagnol
  • Illustratrice : Estelle Billon-Spagnol
  • Éditeur : Frimousse

Présentation par l’éditeur : Ce matin, Carlos est paresseux. Il ne peut pas sortir de son lit. Trop fatigué.
Mais il sursaute.
« Mes carottes ! ». Et oui, il va falloir choisir entre le lit et la chasse aux carottes…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il n’est pas matinal, Carlos. Il aime rester longtemps au lit, bien au chaud sous sa couette moelleuse. En fait, il pourrait même y rester toute la journée, sans prendre la peine de s’habiller ou de se laver. Il n’en n’a pas besoin car, de toute façon, il ne quittera pas sa maison aujourd’hui. Ah, quel délice de pouvoir passer tout son temps à lire ou à chanter en buvant un petit jus de champignon et en croquant ses carottes fraîches!.. …Lire la suite »