L’enfant des livres (2016)

Posted on
  • Titre original :  A child of books (2016)
  • Auteur : Oliver Jeffers
  • Illustrateur : Sam Winston
  • Éditeur : Kaléidoscope

Quatrième de couverture : L’Enfant des livres est une irrésistible invitation au voyage, voyage au fil des mots, à travers des montagnes enchantées, des mers et des forêts de contes de fées. Et l’envoûtante promenade au hasard des livres aimés permet finalement au jeune lecteur de découvrir que l’imagination est le bien de chacun.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tu es né au milieu d’une histoire tombée d’un des livres qui remplissaient notre chambre. Tu as été nourri par des mots doux et apaisants qui t’ont donné soif d’autres mots et d’autres phrases qui t’accompagnent toujours. Tu as grandi sur un radeau assemblé de lignes et de passages entiers qui t’ont transporté doucement dans la mer de ton imagination et qui te portent encore aujourd’hui, d’une destination à l’autre, au gré de ta volonté. Car aujourd’hui, tu choisis par toi-même son cours et les chemins à prendre à ton arrivée sur la terre ferme. Tu invites celles et ceux qui veulent te suivre avec plaisir sur les sentiers livresques. Bien sûr, tu rencontres parfois les autres aussi, celles et ceux qui ne comprennent pas, qui ne voient pas ton univers car leurs yeux sont aveuglés par une réalité trop tenace où l’imaginaire n’a pas de place. Mais tu continues malgré tout, déterminé à découvrir un autre monde, un monde créé par les mots, fait de mots, orné de mots, riche de mots. Tu escalades des montagnes qui ouvrent des horizons incroyables, tu trouves des trésors que tout le monde croyait oubliés, tu joues dans la forêt qui te dévoile ses créatures fantastiques en qui personne ne croit plus, tu parles avec des étoiles et tu comprends ce qu’elles chuchotent dans la nuit, tu te reposes sur des nuages tandis que beaucoup d’autres doivent se satisfaire d’un simple lit, tu vis mille et une aventures tandis que beaucoup d’autres trouvent leur vie grise et ennuyeuse… Toi, tu vois ta vie comme un festival d’émotions et de couleurs. Car tu es un enfant des livres, tu viens d’un monde d’histoires. Et c’est ici que se trouve ton bonheur, ta richesse, ta puissance. Accessibles d’ailleurs à toutes celles et ceux qui acceptent de prendre la clé de leur imagination. …Lire la suite »


Le cirque de Zoé (2016)

Posted on
  • Auteure : Hélène Suzzoni
  • Illustratrice : Lucie Vandevelde
  • Éditeur : Les Minots
  • Collection : Mon étincelle

Quatrième de couverture : Il était une fois une puce qui s’était prise d’amitié pour un chien. Elle s’appelait Zoé, avait des yeux verts, et une belle touffe argentée sur le haut du derrière… Le chien a un maître : Pépé Flo, avec qui il partage tendresse et logis. Un jour, Pépé Flo est mis à la porte de chez lui. Voilà nos trois amis à la rue ! Heureusement, la petite puce a plus d’un saut dans son sac !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Aujourd’hui, mes chers amis, j’ai le très grand plaisir de vous inviter au… cirque ! Oui, vous avez bien compris, nous partons assister à une représentation inhabituelle et époustouflante qui est à l’affiche des éditions Les Minots depuis septembre 2016.

Oyez, oyez, oyez ! Voici « Le cirque de Zoé », un spectacle magnifique prêt à commencer ! …Lire la suite »


Libres d’être (2016)

Posted on
  • Auteurs : Cathy Ytak et Thomas Scotto
  • Illustrateur : Thomas Scotto
  • Éditeur : Du Pourquoi Pas ?
  • Pages : 64

Quatrième de couverture : Vous êtes nées filles. A aucun moment de votre toute première seconde, je n’ai imaginé que ça pouvait être autre chose qu’une conviction d’égalité… Deux textes en résonance: De fibres entremêlées de Thomas Scotto et Paris 1909, et si ma maison brûle de Cathy Ytak

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ?

 Louise Michel (1830-1905) « Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Mémoires de Louise Michel/Chapitre IX, p. 103, F. Roy, libraire-éditeur, 1886 

AUJOURD’HUI…

Aujourd’hui, tu couvres le monde avec un nouveau regard. Celui de père, celui d’homme dans son intégralité. Tu regardes tes enfants, tes filles, grandir, changer, s’épanouir, devenir autonomes… …Lire la suite »


La petite fille qui inventait des histoires (2016)

Posted on
  • Titre original : The whisper (2015)
  • Auteure : Pamela Zagarenski
  • Illustratrice : Pamela Zagarenski
  • Traductrice : Alice Seelow
  • Éditeur : Circonflexe

Quatrième de couverture : Une petite fille se voit remettre par sa maîtresse un livre étrange qui ne contient que des images. Elle qui est avide de belles histoires, la voilà bien déçue. C’est alors qu’un murmure s’élève, qui l’invite à inventer les mots qu’elle ne voit pas. Au fil des pages, son imagination s’envole, et elle découvre que le plus grand conteur se trouve au fond de soi.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La petite fille au capuchon rouge avec ses deux drôles d’oreilles aime les histoires plus que tout. Elle passe son temps à voyager dans des endroits extraordinaires grâce aux mots et aux images qui remplissent les livres. Il est donc tout à fait naturel qu’elle soit très attirée par ce nouveau livre apparu sur une étagère dans sa classe, un livre mystérieux, pas comme les autres. …Lire la suite »


La petite marchande de mots (2016)

Posted on
  • Auteure : Marie Tibi
  • Illustratrice : Lili la Baleine
  • Éditeur : De Plaines en Vallées
  • Collection : Les Mots qui chantent

Quatrième de couverture : Les clients viennent nombreux dans la boutique de Rosalie Tricoli. Un musicien, un amoureux, un monsieur ronchon, une maman, un garnement… Toi aussi, tu cherches tes mots ? Pousse donc la porte de la petite marchande de mots, elle t’aidera à trouver celui qu’il te faut !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Parmi toutes les boutiques de la ville, celle de Rosalie Tricoli est particulière. Vous n’y trouverez pas de légumes, d’habits, de jouets, de fleurs ou de petits gâteaux. En fait, vous n’y trouverez rien de ce que l’on propose habituellement dans les magasins. Car Rosalie est une marchande pas comme les autres, elle est une marchande de mots. …Lire la suite »


Rouge-Feuille (2016)

Posted on
  • rouge-feuilleAuteur : Eric Wantiez
  • Illustratrice : Juliette Parachini-Deny
  • Éditeur : Cépages

Quatrième de couverture : Dans la forêt, Rouge-Feuille le renard découvre Bleu, un petit oiseau blessé. Attendri, il le prend sur son dos. Commence alors pour les deux amis un très, très long périple à travers les paysages et les saisons. Arriveront-ils jusqu’au pays de Bleu où pousse l’herbe qui soigne ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Rouge-Feuille, un renard à la fourrure de feu, découvre son identité en observant le monde qui l’entoure. Il fait partie de la nature à un tel degré qu’il est persuadé d’être vert, comme elle. Jusqu’au moment où l’automne arrive et la forêt change d’habits pour se revêtir en jaune, orange, marron, rouge, rouge-feu, exactement comme sa fourrure. Il comprend maintenant d’où il tient son nom. …Lire la suite »


Le renard Tokela & Sorcière blanche (2016)

Posted on

Aimez-vous les contes et les légendes des peuples autochtones, leurs univers uniques, riches et envoûtants ?.. Alors, les deux livres dont je vous parlerai aujourd’hui sont pour vous !

  • le-renard-tokelaAuteur :  Pog
  • Illustratrice : Marianne Alexandre
  • Éditeur : Des ronds dans l’O jeunesse

Quatrième de couverture : Lorsque les caribous entament leur grande migration, la tradition veut que les jeunes du peuple des sept feux partent en quête de leur animal totem. Ils doivent le tuer et se recouvrir de sa peau pour rentrer au village, mais la jeune Winona ne peut s’y résoudre.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Winona, une jeune adolescente au grand cœur, fait partie de la tribu des Oceti sakowin oyate, le peuple des sept feux. Ici, comme dans chaque tribu, les traditions occupent la place centrale dans la vie des gens, et même les plus jeunes sont obligés de les respecter. Comme, par exemple, cette coutume qui prescrit aux adolescents de partir à la chasse de leur animal totem et de le tuer afin de s’assurer sa protection pour toujours. …Lire la suite »


Une berceuse en chiffons : La vie tissée de Louise Bourgeois (2016)

Posted on
  • une-berceuse-en-chiffonsTitre original : Cloth Lullaby : The Woven Life Of Louise Bourgeois (2016)
  • Auteure : Amy Novesky
  • Traductrice : Sophie Chisogne
  • Illustratrice : Isabelle Arsenault
  • Éditeur : La Pastèque

Quatrième de couverture : Réparatrice de choses brisées, sa mère avait quelque chose de l’araignée. Une berceuse en chiffons déploie sous nos yeux la vie de Louise Bourgeois, une artiste de renommée mondiale, dans un récit poétique et superbement nuancé. En racontant la relation entre un mère et sa fille et la naissance d’une artiste, le livre nous donne à voir la dentelle raffinée tissée en chacun de nous par le souvenir.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Des flots de fils bleus s’écoulent paisiblement à travers une ville, à travers un jardin, à travers une vie, en nourrissant des arbres, des fleurs et des rêves. Des dentelles de fils dorés entrelacent des étoiles et des notes de musique dans un spectacle féerique, en chantant, en caressant, en berçant une petite fille nommée Louise. …Lire la suite »


Maman Loup (2016)

Posted on
  • MamanLoup-COVCLok.inddAuteure : Géradine Elschner
  • Illustratrice : Élodie Nouhen
  • Éditeur : L’élan vert
  • Collection : Pont des arts

Quatrième de couverture : Sur les bords du Tibre flottait un panier d’osier. Là, blottis l’un contre l’autre, se tenaient deux jumeaux. Ils n’avaient pas de museau pointu ni de fourrure d’ébène mais maman loup, sans hésiter, les nourrit de son lait. Qui étaient-ils ? D’où venaient-ils ? Peu importait. Elle les aimait déjà. Et le temps passa…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Ça fait déjà longtemps qu’elle cherche sans cesse, sans fatigue, sans découragement. Elle cherche pendant des longues journées et des nuits interminables, sous l’œil impassible des sept collines qui l’observent de loin. Elle cherche méticuleusement, mais elle ne les trouve pas. Maman Loup cherche ses petits même si elle sait qu’ils ne sont plus là car, une fois adultes, ils ne vont plus jamais revenir dans sa tanière. Seulement son amour de maman n’arrive pas à l’accepter… …Lire la suite »


Nids (2016) /C’est comme ça (2016)

Posted on
  • Nids1Titre original : Nidos (2013)
  • Auteur : Pepe Márquez
  • Illustrateur : Natalia Colombo
  • Éditeur : La joie de lire
  • Collection : Les Versatiles

Présentation par l’éditeur : Il existe beaucoup d’êtres vivants : les terrestres, les aquatiques et ceux qui savent voler. Si tous les oiseaux construisent des nids pour leurs œufs, chacun a sa méthode et ses préférences : en hauteur ou près du sol, bien caché, pour un ou plusieurs petits… Et même si souvent leur nid est bien pauvre, il est à leurs yeux le plus beau du monde!

 

  • Cest_comme_caTitre original : Es así (2010)
  • Auteure : Paloma Valdivia
  • Illustratrice : Paloma Valdivia
  • Éditeur : La joie de lire
  • Collection : Les Versatiles

Présentation par l’éditeur : C’est comme ça, il y a ceux qui partent et ceux qui arrivent, certains sont annoncés, d’autres non. Ceux qui restent pleurent ceux qui partent, et se réjouissent pour ceux qui arrivent. Et même si ceux qui partent ne savent pas où ils vont et ceux qui arrivent ne savent pas non plus ce qui va leur arriver, c’est comme ça, c’est la vie !

Pourquoi est-ce que je les ai aimés ? Les deux petits albums que j’aimerais vous présenter aujourd’hui font partie de la collection « Les Versatiles » chez les éditions La Joie de Lire et sont destinés aux enfants à partir de 4 ans. …Lire la suite »