La musique de Rose (2017)

Posted on

Quatrième de couverture : La meilleure amie de Juliette, c’est Rose. Les deux fillettes adorent se retrouver au jardin pour observer la nature, se faire des confidences et inventer de drôles de mots, comme zinzinsouciant, ou àfonberzingue. Mais ces deux inséparables n’ont pas toujours la même vision du monde. Car l’une voit avec ses yeux, et l’autre avec son cœur…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

« Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ». (Antoine de Saint-Exupéry, « Le Petit Prince »)

Juliette et Rose adorent le jardin. Elles ne manquent jamais l’occasion de s’y réfugier pour admirer les couleurs éclatantes de la nature, le vol éthéré des papillons ou les sauts joyeux des grenouilles. Elles s’amusent à inventer des mots pour exprimer ce qu’elles voient ou ressentent. Ainsi, la gamme de couleurs s’enrichit d’un « vert piquant » ou d’un « orange sucré », le hérisson passe son temps à se « cachecachefaufiler » parmi les feuilles et la voix humaine peut devenir « doucenlace ». Juliette et Rose sont les meilleures amies, elles partagent plein d’intérêts et plein de secrets. Pourtant, elles perçoivent différemment le monde qui les entoure, ce qui provoque, parfois, des incompréhensions et des malaises entre elles. Car Juliette regarde avec ses yeux tournés vers l’extérieur tandis que Rose, elle, regarde avec ses oreilles et avec son cœur, elle écoute, plongée à l’intérieur. Juliette connaît le secret de Rose, sa capacité magique d’entendre la « musique » qui dévoile la réalité. Toutefois, malgré ses efforts, elle n’arrive pas à la ressentir. Pas encore, mais le moment arrive où, grâce à Rose, Juliette découvrira la beauté de la « petite musique » qu’on entend les yeux fermés.

D’une plume délicieusement poétique et sensible, les auteurs racontent une belle histoire d’amitié, enrichie par les expériences quotidiennes connues de tous les enfants comme les moments de partage, de complicité, d’hilarité. Mais au fur et à mesure que nous découvrons la cécité de Rose, nous prenons conscience de la particularité de son univers, de sa richesse et de son importance pour son amie Juliette. L’amitié entre les deux filles devient ainsi une source d’échanges, d’ouverture, de tolérance et d’épanouissement pour chacune. La délicatesse musicale du texte est merveilleusement rehaussée par les illustrations peintes d’Elsa Oriol. Se déployant sur les double-pages de l’album, ces véritables tableaux réjouissent l’œil par l’harmonie de leurs couleurs, par leurs textures douces, par leur mouvement et leur luminosité. Le cadrage, les gros plans et les différentes perspectives de vue sont très efficaces tandis que les émotions transparentes et vibrantes accentuent encore plus l’ambiance émouvante de cet album. Le tout est d’une tendresse et d’une éloquence incroyables !

Un album juste et profond, aux tonalités musicales, qui invite à la contemplation du monde ainsi qu’à la réflexion sur l’amitié et l’importance de voir avec son cœur. On en redemande !

Recommandé pour :

Lecture partagée étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage
Lecture/animation en groupe étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage

Note : chronique réalisée dans le cadre d’un service de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *