Le Bonhomme de neige (2018) – Edition spéciale 40e anniversaire

Posted on
  • Titre original : The Snowman (1978)
  • Auteur : Raymond Briggs
  • Illustrateur : Raymond Briggs
  • Éditeur : Grasset Jeunesse
  • Public visé : 3 ans et plus
  • Thème : hiver, aventure, amitié, découverte du monde, magie, rêve, imagination

Présentation par l’éditeur : Une nuit d’hiver, un bonhomme de neige prend vie. Une merveilleuse aventure commence…
Superbe album sans texte, réalisé à la manière d’une bande dessinée, tout en simplicité et en émotion, Le Bonhomme de neige est, depuis sa parution en 1978, l’un des albums les plus vendus dans le monde. Il a notamment fait l’objet d’une magnifique adaptation en dessin animé. Cette édition spéciale 40e anniversaire comprend un message de Raymond Biggs et un tiré à part en édition limitée.

Faire un voyage dans l’enfance avec son Bonhomme de neige

«Le Bonhomme de neige fête ses 40 ans ! De mon côté, j’ai célébré mon 84e anniversaire. J’ai encore un peu d’avance sur lui… Vivra-t-il éternellement, comme les grands classiques de littérature jeunesse de Beatrix Potter ou Lewis Carroll ? .. »  Raymond Briggs

Quelques pensées autour de cette lecture

Un petit garçon sort d’une bonne nuit de sommeil dans son lit douillet. Réveillé par ce silence cotonneux qui s’installe uniquement en hiver, un silence de flocons de neige virevoltant. …Lire la suite »


Dans le monde pestaculaire et terrib’ de ma soeur Minnie et de son vilain lapin (2018)

Posted on
  • Autrice : Lissa Evans
  • Illustratrice : Manon Bucciarelli
  • Traductrice : Agathe Franck
  • Éditeur : Poulpe fictions
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : aventure, imaginaire, magie, amitié, solidarité, différence, tolérance, énigmes

Présentation par l’éditeur : Lors d’une nuit d’orage, Fidge est transportée par magie dans un monde tout à la fois coloré et inquiétant : celui de l’album préféré de sa petite sœur, Minnie. Elle a trois compagnons : deux d’entre eux sont bizarres (Ella, une éléphante violette joviale et déterminée et Dr Carotte, un jouet en plastique sur roues, doté en ce monde d’un diplôme de médecine) et le troisième est son ennuyeux cousin hypocondriaque. Pour rentrer chez elle, elle devra résoudre une série d’énigmes impossibles, puis défaire un cruel dictateur en peluche et sauver 3 000 Doubidous (oui, vous avez bien lu cette phrase). Et le pire, c’est que toute cette histoire est de sa faute… Dans le Monde pestaculaire et terrib’ de ma sœur Minnie et de son vilain lapin, c’est de l’aventure, du danger, de l’amitié, et la crainte de ne jamais rentrer chez soi. Mais, c’est toujours drôle : envers et contre tout très drôle !

Sauver le pays imaginaire de sa petite sœur  

« Quelque chose la dérangeait chez Lapirouze. D’expérience, Fidge trouvait que toutes les peluches avaient l’air soit joyeux soit triste, sauf Lapirouze qui affichait toujours une horrible attitude dédaigneuse, un peu comme le chouchou de l’institutrice qui sait qu’il ne se fera jamais punir.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Bienvenue dans le monde des Doubidous !

Connaissez-vous les Doubidous ?.. Ce sont les personnages du livre Le Monde des Doubidous, chacun d’une couleur différente (jaune, bleu, gris, vert, orange ou rose), qui ressemblent à des poubelles munies de grands yeux et de petits bras et jambes. …Lire la suite »


Laurent le Flamboyant (2018)

Posted on
  • Autrice : Karen Hottois
  • Illustratrice : Julia Woignier
  • Éditeur : MeMo éditions
  • Collection : Petite Polynie
  • Directrice de la collection : Chloé Marie
  • Public visé : 6 ans et plus
  • Thème : enfance, jungle, amitié, liberté, animaux

Présentation par l’éditeur : Comme chaque matin, Laurent le Outan se réveille de mauvais poil. Il a beau se lancer de branche en branche à travers la jungle de Sumatra, il a beau voler des œufs au Trogon aux yeux blancs, et pour couronner le tout cuisiner sa fantastique tarte aux litchis, il lui manque quelque chose ou plutôt quelqu’un : les petits enfants de Paris. Avec eux, Laurent le Outan pourrait grimper dans les arbres, plus haut encore que la tour Eiffel, et manger des parts de tarte. Sans eux, il passe son temps à attendre. Un soir de lune argentée, Laurent le Outan fait la rencontre d’une petite fourmi tout excitée, vraiment pas gênée. En plus, elle lui apprend que les petits enfants mangent des croque-monsieur devant la télévision, loin de la jungle. Pour Lolo, c’en est trop. Il ne veut plus sortir de son lit. C’est compter sans cette petite fourmi courageuse et bien décidée à bouleverser sa vie.

S’élever à la hauteur de l’enfant

« Chaque jour, il dépose la part des petits enfants au pied de son arbre. Il la couvre d’une grande feuille pour la garder bien chaude et s’attarde un moment au pied du tualang. Il attend que les petits enfants arrivent. Il espère qu’ils auront faim après leur marche dans la jungle et goûteront à sa tarte.» 

Ma lettre aux petits enfants 

Chers petits enfants de Paris, …Lire la suite »


Mon bison (2018)

Posted on
  • Autrice : Gaya Wisniewski
  • Illustratrice : Gaya Wisniewski
  • Éditeur : éditions MeMo
  • Public visé : 4 ans et plus
  • Thème : bison, amitié, enfance, relation enfant-animal, mémoire, souvenirs, temps

Présentation par l’éditeur : Une petite fille et un bison s’apprivoisent. Un matin de printemps, le bison doit rejoindre ses pairs, mais il promet à l’enfant de venir la retrouver chaque hiver. Et chaque hiver, les voilà à discuter près du feu, à se raconter des aventures, à ne rien dire. L’amitié grandit, la tendresse s’installe, les années passent et le bison et la femme ne se voient pas vieillir, et pourtant, chacun arrive peu à peu au terme de son existence.

Le premier livre tout à fait exceptionnel d’une nouvelle auteure.

Quelques mots adressés à la petite fille au bison

« Ces moments en sa compagnie me réchauffaient. J’aimais écouter le bruit de ses pas dans la neige poudreuse. J’aimais cette goutte gelée au bout de son museau. J’aimais sa respiration. Simplement je l’aimais tout entier. »

…Lire la suite »


Verte, Tome 2 : Pome (2018)

Posted on
  • Scénario : Marie Desplechin
  • Dessin : Magali Le Huche
  • Éditeur : Rue de Sèvres
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : sorcières, magie, famille, amitié, école, traditions

Présentation par l’éditeur : Souvenez-vous. Nous avions laissé Verte, l’apprentie sorcière rebelle, rayonnante. Entourée de femmes, comme depuis toujours : sa mère Ursule et sa grand-mère Anastabotte. Mais aussi, c’était nouveau pour elle, quelque hommes : Soufi, le garçon de sa classe grâce auquel elle avait retrouvé son père, et celui-ci, Gérard, l’entraîneur de foot. Les choses pourraient être simples désormais. Bien sûr, elles ne le seront pas. Soufi déménage et Gérard a un père, lui aussi : Raymond, un ancien commissaire de police. Verte pleure, Verte rit, Verte est très entourée soudain et pourtant elle se sent seule. Heureusement, une fille vient d’emménager avec sa mère dans le bâtiment B. C’est Pome. Verte se dit que c’est un nom parfait pour une alter ego, une future meilleure amie, une pareille en tout. En tout ? Même en sorcellerie ?

Comment réussir à rester une sorcière discrète

« Tous mes souvenirs de l’avant sont brumeux. Ils ne sont pas malheureux, mais ils ne sont pas follement heureux non plus. Tout a changé le jour où Pome est arrivée dans l’immeuble de Ray et Gérard. » 

Quelques pensées autour de cette lecture

« C’est un héritage, et personne n’y peut rien ! »

Le jour où Pome, une petite fille sympathique de 11 ans, devient voisine de Verte, marque le début de changements dans la vie de cette dernière. …Lire la suite »


La montagne noire (2018)

Posted on
  • Autrice : Maria Jalibert
  • Illustratrice : Anne Laval
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Collection : Mon Marque-Page
  • Pages : 128
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : nature, deuil, amitié, montagne, récit initiatique, débrouillardise, solitude

Présentation par l’éditeur : Rémi est  envoyé en colonie par son oncle et sa tante chez qui il vit depuis qu’il a perdu ses parents. Mais le jeune garçon se sent à l’écart et lors d’une sortie pique-nique au cœur de la forêt, il est oublié par le groupe. Difficile de  ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

Le premier roman de Maria Jalibert, une artiste aux multiples facettes.

Se perdre pour se retrouver

« A l’école, je restais souvent seul, assis dans un coin de la cour de récré, indifférent à l’agitation des autres que je n’entendais pas. Même mes meilleurs camarades avaient abandonné l’idée de me faire participer à leurs jeux. J’étais devenu une ombre.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Qui ne connaît pas les imagiers joyeux et inventifs créés par Maria Jalibert avec une multitude de petits jouets ?.. Aujourd’hui, cette autrice-illustratrice nous montre une nouvelle facette de sa créativité.  La montagne noire, son premier roman aux éditions Didier Jeunesse, est un récit initiatique inspiré par la montagne noire de son enfance. Vous ne le lâcherez plus  jusqu’à la dernière page. …Lire la suite »


Adèle licorne malgré elle (2018)

Posted on
  • Autrice : Ludivine Irolla
  • Illustratrice : Marie De Monti
  • Éditeur : Poulpe Fictions
  • Collection : Nos amis les sales bêtes
  • Pages : 168
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : licorne, animaux de la ferme, amitié, amour, tolérance, société, célébrité

Présentation par l’éditeur : Adèle est un cheval presque comme les autres : elle est née avec une corne sur la tête, mais dans la ferme où elle habite, aux côtés de Toto la tortue à deux pattes et du chien aveugle, personne ne fait attention à cette particularité. Tous ces animaux issus de refuges ont été recueillis par Norbert, fermier au grand cœur, qui vit seul avec sa fille, Julie. La vie souriait déjà particulièrement aux Bontemps, quand Norbert gagne le plus gros prix à la loterie. Leur réussite finit par attirer les convoitises, on cherche à quoi elle pourrait tenir. C’est un enfant qui découvre le pot aux roses : Norbert abrite (sans le savoir) une licorne, évidemment responsable de leur bonheur ! La licorne nie : elle est un cheval normal et est en plus anti-magie !

Une licorne dans le monde des humains

« La chance, c’est d’avoir pu être recueillie par deux humains qui m’aiment vraiment pour celle que je suis, et pas pour les vœux que je pourrais réaliser pour eux.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Il était une fois un cheval avec une petite particularité

Adèle habite chez Bontemps depuis qu’elle toute petite. C’est Norbert, le papa de Julie, qui l’a recueillie alors qu’elle était perdue dans la forêt, ne sachant plus d’où elle venait et qui elle était. …Lire la suite »


Rackette-moi si tu peux (2018)

Posted on
  • Autrice : Sophie Adriansen
  • Illustratrice : Clerpée
  • Éditeur : Gulf stream éditeur
  • Collection : Les Graphiques
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : racket, amitié, école, harcèlement

Présentation par l’éditeur : Je m’apprêtais à passer une journée de plus tout seul dans cette nouvelle école quand c’est arrivé: à la récré, Florie est venue me parler.  Il y a de nouveaux bonbons à la boulangerie, des poulpes piquants, et elle voudrait que j’apporte de quoi en acheter demain. Ça m’embête un peu de prendre dans ma tirelire, j’économise depuis si longtemps pour cette magnifique maquette de bateau… Mais deux euros, ce n’est pas grand-chose en échange d’une amitié ! Et puis, ce n’est que pour une fois, n’est-ce pas ?

Un sujet délicat mais nécessaire

« Ma passion, c’est de construire des maquettes de bateaux. Et Le Flamboyant, c’est le plus beau des bateaux, la plus belle des maquettes. Il ne manque pas beaucoup pour pouvoir l’acheter. Mais Florie me souriait tout à l’heure. Quelques bonbons… pour enfin avoir des amies. Allez, c’est DÉCIDÉ !  Et puis, c’est JUSTE deux euros. » 

Quelques pensées autour de cette lecture

Le racket à l’école. Voilà un sujet sensible et peu abordé en littérature jeunesse, surtout avec les plus jeunes. Sophie Adriansen, bien connue pour ses ouvrages en littérature générale comme en littérature jeunesse, accepte le défi et se lance dans une première collaboration avec l’illustratrice Clerpée. Ce beau roman graphique, destiné aux enfants du cycle primaire, en est le fruit bien réussi. …Lire la suite »


Les larmes des Avalombres (2018)

Posted on
  • Auteur : Alexandre Chardin
  • Illustrateur : Regis Lejonc
  • Éditeur : Magnard Jeunesse
  • Pages : 304
  • Public visé : 11 ans et plus
  • Thème : aventures, amitié, récit initiatique, chevaliers, quête, mystère, univers fantastique

Présentation par l’éditeur : Gondour, ancien chevalier, fuit comme chaque année à l’approche de la nuit de Grand Sang, laissant son fils unique sous la protection de sa nourrice. L’enfant, Nandeau, poussé par la curiosité et lassé d’entendre son père traité de fou, décide de sortir en secret ce fameux soir pour percer les mystères de la nuit et ceux qui rongent depuis trop longtemps le cœur de son père. Mais, à marcher dans les pas de Gondour, ne risque-t-il pas lui aussi de se damner ? Seul Rubah, un renard sauvage aussi sage que spirituel, l’accompagnera tout au long de cette affolante aventure aux confins du monde.

Un enfant, un renard et des mystères à découvrir

«Et le pire est que je resterai à tes côtés, quoi qu’il arrive. Avec toi, partout et toujours. L’amitié est parfois une malédiction ! »

Quelques pensées autour de cette lecture

Aventures, dangers, épreuves, secrets… Et un jeune héros qui est prêt à tout pour retrouver son père et le sauver d’un mal envahissant. Ce récit initiatique, dans une ambiance fantastico-réaliste aux tonalités médiévales, offert par Alexandre Chardin dans son nouveau roman chez Magnard Jeunesse, risque de vous emporter au bout du monde.  …Lire la suite »


L’enlèvement du prince Oléomargarine (2018)

Posted on
  • Auteurs : Mark Twain et Philip Stead
  • Illustratrice : Erin Stead
  • Éditeur : Kaléidoscope
  • Pages : 156
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : aventure, voyage, imagination, société, amitié, générosité, écrivain, relations animaux-hommes

Présentation par l’éditeur : En 1879, dans un hôtel parisien, les filles de Mark Twain montrent un dessin extrait d’un magazine à leur célèbre papa et le supplient d’inventer une histoire. C’est ainsi qu’est né Johnny, jeune garçon démuni entraîné malgré lui dans une quête pour retrouver un prince disparu. Les notes de cette histoire inachevée sont confiées à Philip Stead. Il la termine et, ce faisant, redonne vie à Mark Twain en imaginant des échanges (parfois hilarants !) avec l’illustre auteur. Quant aux magnifiques illustrations d’Erin Stead, elles accompagnent cette fable sociale avec subtilité et élégance.

« Un livre qui traverse le temps »

« Johnny inspira profondément pour se calmer. Puis il ouvrit sa bouche et découvrit les mots qui pourrait sauver l’humanité de tous ses maux, si seulement l’humanité pouvait les prononcer de temps en temps avec sincérité. Il dit : « Je suis content d’être là ». »

Quelques pensées autour de cette lecture

Sous la plume exquise de Philip Stead, les ébauches d’une histoire que Mark Twain racontait à ses deux filles deviennent un conte merveilleux, une fable poétique qui revendique la place de l’humanité et de la liberté dans notre société. Un ouvrage qui n’attend qu’à être déguster en compagnie de nos plus jeunes lectrices et lecteurs ! …Lire la suite »