Malo de Lange [anthologie] (2018)

Posted on
  • Autrice : Marie-Aude Murail
  • Illustrateur : Régis Lejonc
  • Éditeur : école des loisirs
  • Collection : Médium + poche
  • Pages : 656
  • Public visé : 11 ans et plus
  • Thème : aventure, policier, amitié, conditions sociales, histoire, France du 19e siècle, recherche de ses origines, justice

Présentation par l’éditeur : Malo de Lange est le fils de personne. Rien ne permet d’identifier l’enfant recueilli en 1822 par l’abbé Pigrièche à l’orphelinat de Tours. Rien, sauf une marque tatouée sur son épaule, la fleur de lys des bagnards que découvrent, horrifiées, les demoiselles de Lange qui viennent de l’adopter. Quels mystères se cachent derrière l’abandon de ce mystérieux enfant blond ? Quelle est donc sa véritable identité ?
Un roman d’aventures écrit à la mode des feuilletons du XIXe siècle, qui plonge le lecteur au cœur des rues du Paris de 1822, dans les ombres desquelles se tapissent bandits, voleurs et assassins.

Une immersion haletante et humoristique

« D’habitude, les gens qui écrivent leurs mémoires ont un pied dans la tombe. Moi, je n’ai que seize ans, mais j’ai décidé de vous raconter l’histoire de ma vie. Pour deux raisons. Une, je ne suis pas sûr de faire de vieux os. Deux, j’ai vu plus de choses qu’un centenaire. »

Quelques pensées autour de cette lecture

Chercher ses origines

Paris, 1822. Malgré ses boucles blondes et ses yeux bleus, Malo n’appartient pas à une famille aristocratique. En fait, il ne sait rien de ses origines car il ne possède aucun signe qui permettrait son identification. Sauf peut-être, une fleur de lys laissée par un fer rouge qu’il porte sur son épaule. Cette marque des bagnards a été découverte avec horreur par les demoiselles de Lange, ses tantes adoptives, lors de sa première journée dans leur maison. Elle laisse croire que Malo est un fils de voleur. Pourtant cette découverte ne l’empêche pas de couler une existence tranquille en compagnie de ses tantes et de ses deux amies, la Bouillie et mademoiselle Léonie de Bonnechose. C’est d’ailleurs la Bouillie, la petite servante de leur voisin, qui apprend à Malo de parler l’arguche, le langage des voleurs. Ce qui lui sera très utile, car l’année de ses douze ans sa vie est sur le point de chambouler inéluctablement. Malo doit quitter la demeure des demoiselles de Lange pour suivre Riflard, un individu louche et cruel qui prétend être son père. Arrivant néanmoins à s’échapper des mains de ses malfaiteurs, le jeune garçon s’enfuit à Paris, « la capitale des grinches » (voleurs) où il se fait de vrais amis, retrouve la Bouillie et commence une nouvelle vie parmi les brigands, vagabonds, assassins et filles de rue. Malo se voit ainsi pris rapidement dans un tourbillon d’aventures aussi embrouillées que dangereuses. Ces innombrables péripéties vont non seulement faire ressortir sa bonté naturelle et son penchant pour la justice mais lui permettront aussi de dévoiler le mystère de ses origines. Malo de Lange n’imagine même pas ce que la vie à Paris lui a réservé et vers quelles destinations ses chemins tumultueux vont l’emmener…

« Malgré les efforts de mes tantes pour me donner une bonne éducation, je commis mon premier vol à sept ans. C’était un pot de confiture que je vidai avec l’aide de La Bouillie, une personne dont je parlerai plus tard. Après avoir raclé jusqu’au couvercle, j’emplis le pot avec de la terre et le replaçai en haut de l’armoire.»

Le talent de Marie-Aude Murail

Comme on l’aime la plume de Marie-Aude Murail ! Comme on les aime ses vagabondages inattendus, surprenants, audacieux !.. La plume de cette grande autrice ne connait ni frontières ni clichés. Elle bouge avec tant de liberté, d’inventivité et de puissance que nous ne pouvons que nous laisser embarquer dans cette magnifique aventure littéraire qu’elle trace devant nos yeux ébahis. C’est aussi le cas de cette anthologie publiée récemment par l’école des loisirs, qui comporte trois romans narrant avec brio les tourments et les joies de Malo de Lange. La plume de Marie-Aude Murail dessine habilement une fresque multifacette du monde criminel parisien du XIXe siècle en se jouant du genre et du langage avec gourmandise, pourtant elle n’est aucunement privée de délicatesse et de sensibilité. L’humour est omniprésent, et le lecteur déguste avec plaisir toutes ces trouvailles langagières distribuées généreusement d’une page à l’autre, sous forme d’argot ou d’expressions pittoresques. Pétillant, prenant, imagé et parfaitement construit, le récit vibre d’émotions, de suspens et de rebondissements tantôt effrayants, tantôt loufoques, qui ne laissent pas un moment de répit aux lecteurs. Les personnages, attachants ou répugnants, sont profondément élaborés et hauts en couleurs, tandis que le protagoniste s’avère être un vrai antihéros qui, malgré ses imperfections, séduit par son authenticité, sa débrouillardise et sa générosité. Une plume sans égale, un bonheur de lecture !..
Oh oui, on adore cette plume savoureuse de Marie-Aude Murail qui nous offre chaque fois un nouveau délice littéraire qui sait si bien emporter ses lecteurs mais aussi les toucher profondément. Plongez-vous, si ce n’est pas encore fait, dans le monde mystérieux de Malo de Lange et vivez une aventure pas comme les autres ! Vous ne le regretterez pas, et peut-être même maîtriserez-vous l’art de l’arguche à la fin !

AUTRICE :

Marie-Aude Murail écrit depuis l’âge de 12 ans. Elle publie depuis les années 80. Elle a plus de cent titres à son actif. Des contes, des feuilletons, des nouvelles, des essais, des récits. Et des romans d’amour, d’aventures, policiers, fantastiques… Même une méthode de lecture, Bulle ! Ses livres ont reçu des dizaines de prix, sont étudiés en classe et empruntés dans toutes les bibliothèques. Elle est allée partout, dans les ZUP et les ZEP, les campagnes et les villes, les déserts et les îles, en France et ailleurs… Elle a rencontré beaucoup d’enfants et d’adolescents. (Source : site de l’autrice)

Site Internet : http://marieaude.murail.pagesperso-orange.fr

Source photo : site de l’éditeur

 

ÉDITEUR :

Depuis sa création en 1965 par Jean Fabre, Jean Delas et Arthur Hubschmid, l’école des loisirs s’est toujours efforcée, en toute liberté, de résoudre le plus harmonieusement possible l’équation magique entre les auteurs et leurs lecteurs. L’audace, l’impertinence, le souci constant de qualité, le maintien de méthodes de travail artisanales sont les clés de la longévité de cette maison familiale et de l’estime qu’on lui porte. (Source : site de l’éditeur)

Site Internet : https://www.ecoledesloisirs.fr/

Recommandé pour :

Lecture individuelle étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage

COUP DE CŒUR

Merci aux éditions l’école des loisirs pour cette belle  lecture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *