Le nid (2017)

Posted on
  • Auteure : Sandra Le Guen
  • Illustratrice : Coralie Saudo
  • Éditeur : Les Minots
  • Collection : Ceci-Cela

Quatrième de couverture : Chaque année au printemps, l’oiselle et l’oiseau font leur nid. Ils choisissent le meilleur endroit, sélectionnent soigneusement chaque brindille pour construire un cocon douillet à leurs petits. Le temps passe et malgré leur persévérance, leur nid reste vide. La tristesse les envahit quand une arrivée inattendue concrétise leur rêve.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Voler longtemps au-dessus de la forêt pour trouver un arbre, celui le plus adapté, le plus confortable, le plus fort. Le meilleur.

« Ils ne prenaient jamais le même. » …Lire la suite »


L’enfant des livres (2016)

Posted on
  • Titre original :  A child of books (2016)
  • Auteur : Oliver Jeffers
  • Illustrateur : Sam Winston
  • Éditeur : Kaléidoscope

Quatrième de couverture : L’Enfant des livres est une irrésistible invitation au voyage, voyage au fil des mots, à travers des montagnes enchantées, des mers et des forêts de contes de fées. Et l’envoûtante promenade au hasard des livres aimés permet finalement au jeune lecteur de découvrir que l’imagination est le bien de chacun.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tu es né au milieu d’une histoire tombée d’un des livres qui remplissaient notre chambre. Tu as été nourri par des mots doux et apaisants qui t’ont donné soif d’autres mots et d’autres phrases qui t’accompagnent toujours. Tu as grandi sur un radeau assemblé de lignes et de passages entiers qui t’ont transporté doucement dans la mer de ton imagination et qui te portent encore aujourd’hui, d’une destination à l’autre, au gré de ta volonté. Car aujourd’hui, tu choisis par toi-même son cours et les chemins à prendre à ton arrivée sur la terre ferme. Tu invites celles et ceux qui veulent te suivre avec plaisir sur les sentiers livresques. Bien sûr, tu rencontres parfois les autres aussi, celles et ceux qui ne comprennent pas, qui ne voient pas ton univers car leurs yeux sont aveuglés par une réalité trop tenace où l’imaginaire n’a pas de place. Mais tu continues malgré tout, déterminé à découvrir un autre monde, un monde créé par les mots, fait de mots, orné de mots, riche de mots. Tu escalades des montagnes qui ouvrent des horizons incroyables, tu trouves des trésors que tout le monde croyait oubliés, tu joues dans la forêt qui te dévoile ses créatures fantastiques en qui personne ne croit plus, tu parles avec des étoiles et tu comprends ce qu’elles chuchotent dans la nuit, tu te reposes sur des nuages tandis que beaucoup d’autres doivent se satisfaire d’un simple lit, tu vis mille et une aventures tandis que beaucoup d’autres trouvent leur vie grise et ennuyeuse… Toi, tu vois ta vie comme un festival d’émotions et de couleurs. Car tu es un enfant des livres, tu viens d’un monde d’histoires. Et c’est ici que se trouve ton bonheur, ta richesse, ta puissance. Accessibles d’ailleurs à toutes celles et ceux qui acceptent de prendre la clé de leur imagination. …Lire la suite »


Les Zarnak, T02 : A la rescousse (2017)

Posted on
  • Titre original : « The Bolds to the Rescue » (2016)
  • Auteur : Julian Clary
  • Traductrice : Natalie Zimmermann
  • Illustrateur : David Roberts
  • Éditeur : ABC Mélody
  • Collection : Mélokids+
  • Pages : 276

Quatrième de couverture : Les Zarnak sont une famille peu ordinaire dans une banlieue très ordinaire. La rumeur se répand : tout animal en danger trouvera refuge chez eux. La maison est vite pleine à craquer : crocodile, chevaux, mouton… Les Zarnak arriveront-ils à garder le contrôle de la situation ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Les pattes poilues et de longues queues cachées sous des habits très convenables, les oreilles dressées dissimulées par des chapeaux extravagants, les dents pointues souvent découvertes par de grands sourires contagieux et beaucoup, beaucoup de blagues et de fous rires … Est-il possible qu’ils soient de retour ?.. Et oui, pour notre plus grand bonheur, les Zarnak, cette famille d’hyènes (extraordinaires) déguisées en humains (tout à fait ordinaires) reviennent dans ce nouveau volume de la série pour nous entraîner dans leurs aventures incroyables. …Lire la suite »


Une mère à Brooklyn (2017)

Posted on
  • Auteure : Ingrid Chabbert
  • Éditeur : Du Mercredi
  • Pages : 114

Quatrième de couverture : Judith a 15 ans. Hantée par le secret qui entoure sa naissance, elle se rebelle contre le monde entier. Comment se construire et aller de l’avant quand on ne connaît que la moitié de son histoire ? Un séjour à New York va bouleverser sa vie et lui apporter les réponses qu’elle n’a jamais eues. Un roman sur la filiation et les secrets de famille.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

AVANT (Sabine )

1,2, 3, 4 et 5… C’est plus fort qu’elle. Elle se laisse guider, encore et encore, par la magie de la musique, son corps n’écoutant que les chuchotements des notes qui pénètrent tout son être jusqu’à oublier le monde entier. 1,2, 3, 4 et 5… Une force formidable s’empare d’elle pour transformer ses mouvements en une danse divine qui devient sa respiration, son existence. 1,2, 3, 4 et 5… Un désir inattendu la pousse à une intimité irréfléchie avec celui qu’elle a considéré comme son meilleur ami. 1,2, 3, 4 et 5… Tout ce qui compte pour elle pourtant, c’est la danse. …Lire la suite »


Le cirque de Zoé (2016)

Posted on
  • Auteure : Hélène Suzzoni
  • Illustratrice : Lucie Vandevelde
  • Éditeur : Les Minots
  • Collection : Mon étincelle

Quatrième de couverture : Il était une fois une puce qui s’était prise d’amitié pour un chien. Elle s’appelait Zoé, avait des yeux verts, et une belle touffe argentée sur le haut du derrière… Le chien a un maître : Pépé Flo, avec qui il partage tendresse et logis. Un jour, Pépé Flo est mis à la porte de chez lui. Voilà nos trois amis à la rue ! Heureusement, la petite puce a plus d’un saut dans son sac !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Aujourd’hui, mes chers amis, j’ai le très grand plaisir de vous inviter au… cirque ! Oui, vous avez bien compris, nous partons assister à une représentation inhabituelle et époustouflante qui est à l’affiche des éditions Les Minots depuis septembre 2016.

Oyez, oyez, oyez ! Voici « Le cirque de Zoé », un spectacle magnifique prêt à commencer ! …Lire la suite »


La poudrière de mon grand-père (2017)

Posted on
  • Auteur : Xu Lu
  • Illustrateur : Zhu Chengliang
  • Éditeur : Les éditions Fei

Quatrième de couverture : Lu adore son grand-père qui est garde forestier d’une petite montagne. Le vieil homme protège et chérit les arbres et les animaux qu’il considère comme sa famille. Mais un matin, un petit renard vole la poudrière de Grand-père et déclare un incendie dans la forêt !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Mon cher grand-père,

…Lire la suite »


La petite fille qui a perdu sa langue (2016)

Posted on
  • Auteur : Dominique Sampiero
  • Illustrateur : Bruno Liance
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Giboulées

Quatrième de couverture : Il était une fois une petite fille qui avait perdu sa langue… À la recherche d’une explication, Chloé parcourt son quartier et interroge les habitants avec des messages écrits sur le dos de sa main.  Peut-elle acheter une langue chez Aziz, l’épicier? Un cheveu sur la langue l’empêche-t-il de parler? A-t-elle donné sa langue au Vieux Matou de la rue Jonas? Le docteur Caro, lui, pense plutôt qu’elle l’a mise dans sa poche, car elle a quelque chose de très important à dire…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé est une petite fille ordinaire, comme tous les enfants de son âge. Seulement, elle ne parle plus. Elle ne sait pas comment ni pourquoi cela lui est arrivé. Un jour, elle a tout simplement perdu sa langue. Mais où ? Elle n’en a aucune idée. Rien à faire, il faut en acheter une autre car la langue, c’est bien utile dans la vie de tous les jours. …Lire la suite »


La petite marchande de mots (2016)

Posted on
  • Auteure : Marie Tibi
  • Illustratrice : Lili la Baleine
  • Éditeur : De Plaines en Vallées
  • Collection : Les Mots qui chantent

Quatrième de couverture : Les clients viennent nombreux dans la boutique de Rosalie Tricoli. Un musicien, un amoureux, un monsieur ronchon, une maman, un garnement… Toi aussi, tu cherches tes mots ? Pousse donc la porte de la petite marchande de mots, elle t’aidera à trouver celui qu’il te faut !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Parmi toutes les boutiques de la ville, celle de Rosalie Tricoli est particulière. Vous n’y trouverez pas de légumes, d’habits, de jouets, de fleurs ou de petits gâteaux. En fait, vous n’y trouverez rien de ce que l’on propose habituellement dans les magasins. Car Rosalie est une marchande pas comme les autres, elle est une marchande de mots. …Lire la suite »


Trois petits points (2016) & M le Méchant (2015)

Posted on

Aujourd’hui, je vous présente deux histoires musicales parues aux éditions Lamao, un éditeur qui réunit d’une belle manière les mots et la musique.

  • Auteur : Jérémie Kisling
  • Illustratrice : Lli
  • Éditeur : Lamao
  • Collection : Côté Jardin

Présentation par l’éditeur : Chloé n’est pas une coccinelle comme les autres. Elle doit affronter les regards et les moqueries de ses congénères. Elle n’a que trois petits points! Elle décide de fuir les siens, espérant trouver ailleurs plus de compassion et de compréhension. Sous forme d’alexandrins, ce conte pour petits et grands, comme un voyage initiatique, nous invite à nous poser les bonnes questions.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé la coccinelle n’est pas heureuse dans son petit village. Elle n’est pas heureuse parce qu’elle est différente : elle n’a que trois points sur le dos, ce qui lui vaut bien des moqueries de la part de ses camarades. …Lire la suite »


Tant que nous sommes vivants (2014)

Posted on
  • Auteure : Anne-Laure Bondoux
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Pages : 303

Quatrième de couverture : Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron de nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus… Mais quand l’ombre a pris la place de la lumière, l’amour suffit-il à nous garder vivants ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, où nos villes se déployaient jusqu’aux pieds des montagnes et jetaient leurs ponts par-dessus les fleuves. Nos richesses débordaient alors de nos maisons, gonflaient nos yeux, nos ventres, nos poches, tandis que nos enfants, à peine nés, étaient déjà rassasiés. […] Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. […] Une époque nouvelle commença. Un temps sans panache ni projet, où plus personne (pas même le vieux Melkior) ne devinait l’avenir. »   …Lire la suite »