Dans le monde pestaculaire et terrib’ de ma soeur Minnie et de son vilain lapin (2018)

Posted on
  • Autrice : Lissa Evans
  • Illustratrice : Manon Bucciarelli
  • Traductrice : Agathe Franck
  • Éditeur : Poulpe fictions
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : aventure, imaginaire, magie, amitié, solidarité, différence, tolérance, énigmes

Présentation par l’éditeur : Lors d’une nuit d’orage, Fidge est transportée par magie dans un monde tout à la fois coloré et inquiétant : celui de l’album préféré de sa petite sœur, Minnie. Elle a trois compagnons : deux d’entre eux sont bizarres (Ella, une éléphante violette joviale et déterminée et Dr Carotte, un jouet en plastique sur roues, doté en ce monde d’un diplôme de médecine) et le troisième est son ennuyeux cousin hypocondriaque. Pour rentrer chez elle, elle devra résoudre une série d’énigmes impossibles, puis défaire un cruel dictateur en peluche et sauver 3 000 Doubidous (oui, vous avez bien lu cette phrase). Et le pire, c’est que toute cette histoire est de sa faute… Dans le Monde pestaculaire et terrib’ de ma sœur Minnie et de son vilain lapin, c’est de l’aventure, du danger, de l’amitié, et la crainte de ne jamais rentrer chez soi. Mais, c’est toujours drôle : envers et contre tout très drôle !

Sauver le pays imaginaire de sa petite sœur  

« Quelque chose la dérangeait chez Lapirouze. D’expérience, Fidge trouvait que toutes les peluches avaient l’air soit joyeux soit triste, sauf Lapirouze qui affichait toujours une horrible attitude dédaigneuse, un peu comme le chouchou de l’institutrice qui sait qu’il ne se fera jamais punir.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Bienvenue dans le monde des Doubidous !

Connaissez-vous les Doubidous ?.. Ce sont les personnages du livre Le Monde des Doubidous, chacun d’une couleur différente (jaune, bleu, gris, vert, orange ou rose), qui ressemblent à des poubelles munies de grands yeux et de petits bras et jambes. …Lire la suite »


La maison de brique (2018)

Posted on
  • Autrice : Paula Scher
  • Illustrateur : Stan Mack
  • Traductrice : Francine Bouchet
  • Éditeur : La joie de lire
  • Public visé : 6 ans et plus
  • Thème : cohabitation, voisins, différence, tolérance, conflit, déménagement

Présentation par l’éditeur : Vivre en bonne harmonie avec ses voisins n’est pas toujours facile. Cela peut même devenir très difficile lorsque l’on habite à New York, que l’on est un ours et que l’on aimerait bien hiberner. Comment arriver à fermer l’œil lorsqu’on habite en face de Mademoiselle Chat qui aime donner de la voix en s’accompagnant de son piano une fois la nuit tombée ? Comment s’endormir quand votre appartement se trouve juste en dessous de celui de la famille Kangourou qui aime danser à toute heure ? Miss Chat, quant à elle, ne supporte plus l’odeur de nourriture qui s’échappe de la porte de la famille cochon. La famille Souris préférerait ne pas vivre en face de Mademoiselle Chat, question de feeling… Monsieur Hibou, connu pour sa diplomatie légendaire, trouvera-t-il un arrangement pour que tout le monde puisse vivre en paix ?

Moi, mes voisins… 

« Cette nuit-là, les Ours finirent leur dîner, enfilèrent leur pyjama et sautèrent dans leur lit. Monsieur Ours mit son réveil pour le mois de mars et éteignit la lumière quand…

DO-RE-MIAOU ! se fit entendre de l’autre côté du palier.» 

Quelques pensées autour de cette lecture

Quand un ours se prépare à hiberner dans un immeuble new-yorkais

Monsieur Ours habite au rez-de-chaussée d’une sympathique maison de brique à trois étages qu’il partage avec ses voisins : Mademoiselle Chat, la famille Souris, la famille Cochon, la famille Kangourou et Monsieur Hibou, le propriétaire. …Lire la suite »


Adèle licorne malgré elle (2018)

Posted on
  • Autrice : Ludivine Irolla
  • Illustratrice : Marie De Monti
  • Éditeur : Poulpe Fictions
  • Collection : Nos amis les sales bêtes
  • Pages : 168
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : licorne, animaux de la ferme, amitié, amour, tolérance, société, célébrité

Présentation par l’éditeur : Adèle est un cheval presque comme les autres : elle est née avec une corne sur la tête, mais dans la ferme où elle habite, aux côtés de Toto la tortue à deux pattes et du chien aveugle, personne ne fait attention à cette particularité. Tous ces animaux issus de refuges ont été recueillis par Norbert, fermier au grand cœur, qui vit seul avec sa fille, Julie. La vie souriait déjà particulièrement aux Bontemps, quand Norbert gagne le plus gros prix à la loterie. Leur réussite finit par attirer les convoitises, on cherche à quoi elle pourrait tenir. C’est un enfant qui découvre le pot aux roses : Norbert abrite (sans le savoir) une licorne, évidemment responsable de leur bonheur ! La licorne nie : elle est un cheval normal et est en plus anti-magie !

Une licorne dans le monde des humains

« La chance, c’est d’avoir pu être recueillie par deux humains qui m’aiment vraiment pour celle que je suis, et pas pour les vœux que je pourrais réaliser pour eux.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Il était une fois un cheval avec une petite particularité

Adèle habite chez Bontemps depuis qu’elle toute petite. C’est Norbert, le papa de Julie, qui l’a recueillie alors qu’elle était perdue dans la forêt, ne sachant plus d’où elle venait et qui elle était. …Lire la suite »


Fleur de bambou, Tome 1 : Les larmes du Grand Esprit (2017)

Posted on
  • Scénariste : Richard Marazano
  • Dessinatrice : Cat Zaza
  • Éditeur : Rue des Sèvres

Présentation par l’éditeur : Tout allait dans la forêt jusqu’à ce que les bambous se mettent à fleurir, ce qui, comme chacun sait, annonce la mort imminente de ces arbres. Devant ce phénomène, les animaux parlementent et s’organisent : il faut réagir ! Une seule solution s’impose : partir en quête du grand esprit fondateur de la forêt, et lui demander de nouvelles graines de bambou. Panda Roux l’intrépide et la Fouine, nettement moins courageux, se mettent en route. Ils seront même accompagnés de la fille des hommes, habitante de la forêt elle aussi menacée et pas si terrifiante qu’on pourrait le croire de prime abord. Un parcours semé d’embûches et de rencontres les attend, où ils devront faire preuve d’ingéniosité et de solidarité.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quand Panda Roux découvre une fleur de bambou, lors d’une de ses promenades dans la vallée, il est horrifié car cette floraison signifie la mort imminente de toutes les jeunes pousses, de toute la forêt et, par conséquence, de tous ses habitants. …Lire la suite »


Les Zarnak, T02 : A la rescousse (2017)

Posted on
  • Titre original : « The Bolds to the Rescue » (2016)
  • Auteur : Julian Clary
  • Traductrice : Natalie Zimmermann
  • Illustrateur : David Roberts
  • Éditeur : ABC Mélody
  • Collection : Mélokids+
  • Pages : 276

Quatrième de couverture : Les Zarnak sont une famille peu ordinaire dans une banlieue très ordinaire. La rumeur se répand : tout animal en danger trouvera refuge chez eux. La maison est vite pleine à craquer : crocodile, chevaux, mouton… Les Zarnak arriveront-ils à garder le contrôle de la situation ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Les pattes poilues et de longues queues cachées sous des habits très convenables, les oreilles dressées dissimulées par des chapeaux extravagants, les dents pointues souvent découvertes par de grands sourires contagieux et beaucoup, beaucoup de blagues et de fous rires … Est-il possible qu’ils soient de retour ?.. Et oui, pour notre plus grand bonheur, les Zarnak, cette famille d’hyènes (extraordinaires) déguisées en humains (tout à fait ordinaires) reviennent dans ce nouveau volume de la série pour nous entraîner dans leurs aventures incroyables. …Lire la suite »


The Monkey Family (2017)

Posted on
  • Scénariste : Margo Renard
  • Dessinatrice : Margo Renard
  • Éditeur : La Palissade
  • Pages : 112

Présentation par l’éditeur : Des bananes, encore des bananes, toujours des bananes ! Ce n’est pas facile d’être le seul singe de la famille à ne plus supporter ce menu monotone. Heureusement, Ba peut compter sur l’audace de son copain Haï et sur l’habileté de la turbulente Moh. Ensemble, ils s’apprêtent à vivre des aventures mouvementées dans la Forêt Interdite, en compagnie entre autres : d’une horde d’oiseaux irrespectueux, d’un panda déjanté, d’un tigre décrépi et de crocodiles affamés.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La vie est belle dans le village de la Monkey Family. Et comment pourrait-il en être autrement dans un monde constitué entièrement de bananes ? On naît parmi les bananes, on grandit entouré de bananes, on ne mange que des bananes sous la forme de plats divers… On organise même la fête en leur honneur pour laquelle on se déguise en banane ! …Lire la suite »


Y a pas de héros dans ma famille ! (2017)

Posted on
  • Auteure : Jo Witek
  • Éditeur : Actes Sud Junior
  • Pages : 144

Présentation par l’éditeur : Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit’tête ou bouffon à lunettes. À l’école, c’était Maurice Dambek. Chez lui, à l’étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille – un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s’éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n’y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Mo (Maurice Dambec), 10 ans, se croyait un garçon ordinaire avec deux vies clairement séparées : celle de l’école, bien ordonnée, où tout le monde parle correctement, fait des efforts et suit les règles de politesse et celle de la maison, complètement chaotique, où tout le monde se crie dessus, emploie des gros mots et n’a rien à faire avec les bonnes manières. …Lire la suite »


Trois petits points (2016) & M le Méchant (2015)

Posted on

Aujourd’hui, je vous présente deux histoires musicales parues aux éditions Lamao, un éditeur qui réunit d’une belle manière les mots et la musique.

  • Auteur : Jérémie Kisling
  • Illustratrice : Lli
  • Éditeur : Lamao
  • Collection : Côté Jardin

Présentation par l’éditeur : Chloé n’est pas une coccinelle comme les autres. Elle doit affronter les regards et les moqueries de ses congénères. Elle n’a que trois petits points! Elle décide de fuir les siens, espérant trouver ailleurs plus de compassion et de compréhension. Sous forme d’alexandrins, ce conte pour petits et grands, comme un voyage initiatique, nous invite à nous poser les bonnes questions.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Chloé la coccinelle n’est pas heureuse dans son petit village. Elle n’est pas heureuse parce qu’elle est différente : elle n’a que trois points sur le dos, ce qui lui vaut bien des moqueries de la part de ses camarades. …Lire la suite »


Poils aux pattes (2016)

Posted on
  • poils-aux-pattesAuteure : Ingrid Chabbert
  • Illustratrice : Bérengère Delaporte
  • Éditeur : 400 coups
  • Collection : Grimace

Quatrième de couverture : Gertrude est une grenouille pas tout à fait comme les autres. Ce n’est pas parce qu’elle s’appelle Gertrude ou parce qu’elle a une drôle de tête. Gertrude a des poils aux pattes !

 Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Gertrude la grenouille a un souci : ses pattes sont couvertes de poils ! Personne n’a jamais vu ça, une grenouille avec des poils qui, en plus, deviennent tout frisés à cause de l’humidité. Et c’est exactement pour cette raison que tout le monde se moque d’elle, ne lui laissant pas un instant de répit. Déprimée et fatiguée par les plaisanteries de ses voisins, Gertrude quitte sa mare natale pour aller s’installer loin de cette ambiance insupportable. …Lire la suite »


Les Zarnak (2016)

Posted on
  • ZarnakTitre original : « The Bolds » (2015)
  • Auteur : Julian Clary
  • Traductrice : Natalie Zimmermann
  • Illustrateur : David Roberts
  • Éditeur : ABC Mélody
  • Collection : Mélokids+
  • Pages : 272

Quatrième de couverture : Quand des hyènes de la savane africaine prennent l’identité d’un couple d’Anglais et emménagent dans leur pavillon de la banlieue de Londres, ça donne les Zarnak. Mais chut ! C’est un secret…  Dans la lignée des récits de Roald Dahl, Julian Clary nous entraîne dans un univers joyeux et fantasque pour dénoncer la folie des humains !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Spot et Sally, un couple d’hyènes bien sympathiques, vivaient tranquillement comme tous leurs camarades dans une grande réserve naturelle d’Afrique. Tout comme leurs semblables, ils se débrouillaient tous les jours pour trouver de la nourriture et embêtaient tous les autres animaux avec leurs fous rires. Ils étaient pleins d’énergie et de ressources, curieux et intelligents. …Lire la suite »