Libres d’être (2016)

Posted on
  • Auteurs : Cathy Ytak et Thomas Scotto
  • Illustrateur : Thomas Scotto
  • Éditeur : Du Pourquoi Pas ?
  • Pages : 64

Quatrième de couverture : Vous êtes nées filles. A aucun moment de votre toute première seconde, je n’ai imaginé que ça pouvait être autre chose qu’une conviction d’égalité… Deux textes en résonance: De fibres entremêlées de Thomas Scotto et Paris 1909, et si ma maison brûle de Cathy Ytak

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ?

 Louise Michel (1830-1905) « Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Mémoires de Louise Michel/Chapitre IX, p. 103, F. Roy, libraire-éditeur, 1886 

AUJOURD’HUI…

Aujourd’hui, tu couvres le monde avec un nouveau regard. Celui de père, celui d’homme dans son intégralité. Tu regardes tes enfants, tes filles, grandir, changer, s’épanouir, devenir autonomes… …Lire la suite »


Béatrice l’Intrépide (2016)

Posted on
  • beatrice-intrepideAuteur : Matthieu Sylvander
  • Illustrateur : Perceval Barrier
  • Éditeur : l’école des loisirs
  • Collection :  Neuf
  • Pages : 96

Quatrième de couverture : « Je me présente : Béatrice l’Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l’orphelin. J’affronte les brigands, je découpe les dragons en tranches, je délivre les princesses. Si vous avez besoin de mes services, criez ! L’oeil et l’oreille toujours aux aguets, je saurai où vous trouver. » Béatrice l’Intrépide est fort sollicitée ces derniers temps. Il lui faut secourir un prince atteint d’un mal mystérieux et débarrasser la région d’une bête démoniaque. Ne la plaignez pas ! Elle adore ça…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Sauvez-vous, les méchants et toutes les créatures maléfiques ! Cachez-vous dans vos cachettes et tremblez de peur car votre dernière heure est arrivée ! Réjouissez-vous, les malheureux et tous les misérables ! Levez-vous et gardez l’espoir car votre salut approche ! C’est la grande, la jeune, la courageuse Béatrice l’Intrépide qui court à votre secours défiant le danger, et croyez-moi, elle va s’en sortir victorieuse ! …Lire la suite »


Je serai cet humain qui aime et qui navigue (2016)

Posted on
  • je-serai-cet-humainAuteur : Franck Prévot
  • Illustrateur : Stéphane Girel
  • Éditeur : HongFei Cultures

Présentation par l’éditeur : Un enfant et son grand-père, marin aguerri, sont en vacances. L’innocence de l’un, l’assurance de l’autre. Quand ils trouvent un coquillage portant l’inscription « Écoute-moi ! », Grand-père n’entend que la mer. L’enfant, lui, entend un poème. C’est une langue étrange qu’il ne connaît pas. Mais petit à petit, le poème est moins impénétrable pour cet enfant qui se laisse toucher et s’amuse à le traduire. Viendra le temps où il écrira son propre poème.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Et si la vie-même était une poésie, indescriptible et pourtant sublime ?..

Quand un garçon passe ses vacances d’été à pêcher dans le sable pendant de longues journées,

La mer récompense finalement ses efforts en lui offrant le plus beau des trésors : …Lire la suite »


Mélina (2013)

Posted on
  • Melina 3Auteure : Alice Brière-Haquet
  • Illustratrice : Leïla Brient
  • Éditeur : Les P’tits Bérets
  • Collection : A grands pas

Quatrième de couverture : Au village, on file droit, de père en fils, de mère en fille, de lundi en lundi. Jusqu’au jour où Mélina arrive. Avec sa drôle de vie et ses caravanes, cette petite fille bouscule les habitudes de ses camarades de classe. Pierre, Paul, Jacques et Marie-Madeleine, ne pourront plus être tout à fait les mêmes. Un album qui parle de la différence, de ses heurts et de ses bonheurs.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Dans cette communauté, la vie s’écoule au même rythme depuis des générations. Les gens sont bien ancrés dans leur routine composée de tâches quotidiennes, et ils s’y sentent en sécurité. Ici, on n’aime pas les changements. Ici, on n’apprécie pas la différence. Ici on ne connaît pas la diversité. Sauf, peut-être, les plus jeunes qui s’ennuient parfois pendant leurs longues journées scolaires. …Lire la suite »


Le chat peintre (2016)

Posted on
  • chat peintreTitre original : Котаракът Художник
  • Auteur : Edvin Sugarev
  • Illustrateur : Bearboz
  • Traductrice : Eli
  • Éditeur : Élitchka

Quatrième de couverture : Il était une fois un royaume où tout devait être conforme au réel. Là, vivait le Chat Peintre qui dessinait partout d’extravagantes créatures vues dans d’autres contrées. Il allait donc être pendu sur la place publique pour excès d’imagination. Mais, la petite Yana, armée d’une curieuse baguette magique, va ranimer toutes les œuvres du peintre rebelle, qui vont bouleverser le cours de l’histoire.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quelque part dans ce monde, dans un certain royaume, peut-être loin ou peut-être près de chez nous, vivait un chat pas comme les autres. Déjà, son pelage n’était ni noir, ni blanc, ni gris, ni roux mais multicolore. Il aimait voyager, puis raconter ses aventures à ses amis, les enfants désobéissants. …Lire la suite »


La guerre qui a changé Rondo (2015)

Posted on
  • La guerre RondoTitre original : Війна, що змінила Рондо (2015)
  • Auteurs : Romana Romanyshyn, Andriy Lesiv
  • Illustrateurs : Romana Romanyshyn, Andriy Lesiv
  • Adaptation de l’ukrainien : Laurana Serres-Giardi
  • Éditeur : Rue Du Monde
  • Collection : Pas comme les autres
  • Prix : Bologna Ragazzi Award 2015 – New Horizons

Quatrième de couverture : Dans la douce cité de Rondo, les habitants ont construit une serre étonnante : elle abrite des fleurs capables de chanter ! Mais, un jour, le vacarme des armes entre dans la ville… Trois amis sont décidés à ne pas laisser faire la guerre. L’incroyable machine qu’ils décident de fabriquer parviendra-t-elle à la chasser à jamais ?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? La guerre. On en parle beaucoup aujourd’hui, on peut entendre ses pas lourds, on peut sentir son amère odeur de soufre, on peut reconnaître ses traces destructives, on peut distinguer son souffle meurtrier. La guerre est capable de nous toucher de loin, mais il y a aussi ceux et celles qui ont dû malheureusement s’approcher trop près d’elle, ils ont vu son visage et ils ont été engloutis par le vide de son regard haineux… …Lire la suite »


Les tourterelles (2016)

Posted on
  • Les tourterellesAuteure : Karine Guiton
  • Illustratrice : Maurèen Poignonec
  • Éditeur : La Palissade

Quatrième de couverture : Lola passe beaucoup de temps dans son jardin à fabriquer des labyrinthes pour les fourmis, des aéroports à libellules ou bien encore à organiser des courses d’escargots. Un jour son papa amène à la maison une belle cage avec un couple de tourterelles…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tu ouvres doucement cet album à la couverture tendre et accueillante, et te voilà au milieu de la nature luxuriante qui t’enveloppe de sa beauté rayonnante et sa fraîcheur presque palpable. Tu avances sur la pointe des pieds sur l’herbe ondulante en faisant bien attention de ne pas écraser une multitude d’insectes qui se promènent joyeusement par terre. Tu écoutes les oiseaux chanter, les écureuils courir dans les arbres, le vent bruire dans le feuillage… Quel bonheur de se retrouver ici, dans ce jardin, par une belle journée ensoleillée, ayant pour seul but de s’arrêter un peu, de se détendre, d’observer ce monde rempli de verdure !.. …Lire la suite »


Monsieur Chocolat : Le premier clown noir (2016)

Posted on
  • Monsieur Chocolat 2Auteure : Bénédicte Rivière
  • Illustrateur : Bruno Pilorget
  • Éditeur : Rue du monde
  • Collection : Grands portraits

Quatrième de couverture: Fils d’esclaves sur l’île de Cuba, Rafael Padilla a émigré très jeune vers l’Europe. De pas de danse en pirouette, il est devenu Chocolat, le clown le plus célèbre de France dans le climat raciste de cette « Belle Époque ». Avec son compère Foottit, ils ont fait rire des centaines de milliers de spectateurs. Mais, peu à peu, le succès s’effaça. Chocolat trouva alors assez de force en lui pour aller faire rire les enfants dans les hôpitaux… Bravo, Monsieur Chocolat !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Très attirée par le personnage du Clown Chocolat, je me suis plongée dans la lecture d’un deuxième livre de Bénédicte Rivière où elle ramène à la lumière la vie de ce premier artiste noir, injustement tombé dans l’oubli. …Lire la suite »


Je suis Chocolat ! (2016)

Posted on
  • Je suis ChocolatAuteure : Bénédicte Rivière
  • Éditeur : Les Petites Moustaches
  • Pages : 113

Quatrième de couverture : Je m’appelle Rafael et je suis né sur l’île de Cuba. Je suis le fils d’esclaves en fuite. Quand j’étais enfant, je vivais à La Havane, chez la Vieille Jaba. Mais un jour, elle m’a vendu à un marchand portugais. Pour me rassurer, elle m’a dit qu’en Europe je serai libre, que là-bas les esclaves n’existaient pas. Et me voilà sur un bateau, direction le vieux continent! C’est sur le pont de ce navire que j’ai trouvé Habana, ma mouette. Elle était blessée, alors je l’ai soignée. Très vite, elle m’a accompagné dans toutes mes aventures. Car ma vie a été incroyable! Moi le fils d’esclaves, l’enfant qu’on montrait du doigt, j’allais être le premier artiste noir à devenir célèbre et être applaudi par le Tout-Paris…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il s’appelle Rafael. Il est né à Cuba dans une famille d’esclaves. Il a la peau noire, un cœur grand ouvert et un immense amour de liberté. Il adore la musique, la danse et les jeux avec ses amis. Il sait faire plein de choses, il sait se débrouiller tout seul même quand la vie est dure. …Lire la suite »


Dans le désordre (2016)

Posted on
  • Dans-le-désordreAuteure : Marion Brunet
  • Éditeur : Sarbacane
  • Collection : EXPRIM’
  • Pages : 256

Quatrième de couverture : Ils sont sept. Sept qui se rencontrent en manif, dans la révolte, dans le désordre, refusant la vie qu’on leur impose. Ils décident de vivre ensemble, en squat et en meute. Et au cœur de la meute, il y a Jeanne et Basile, qui découvrent l’amour, celui qui brûle et transporte.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

« RENCONTRES »

Jeanne, Basile, Tonio, Alison, Lucie, Jules, Marc… Ils se retrouvent tous pris dans le tourbillon incontrôlable d’une manifestation, au milieu de frissons, de cris, de violence, de gaz lacrymogène, de colère, de chaos. Certains d’entre eux se connaissent déjà, sont de bons amis. D’autres vont le devenir. Étudiantes, employés, chômeurs – ils sont tous différents mais réunis par une seule révolte contre le système déjà pourri, contre l’ordre établi par une société hypocrite et contre la dégradation des valeurs. …Lire la suite »