Gustav goes to Paris/Gustave va à Paris & Mami Wata (2016)

Posted on

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter deux petites bandes dessinées bilingues (anglais-français) publiées par les éditions Dadoclem dans la collection « La marmite-O-langues » qui propose aux enfants une lecture ludique et agréable du texte en deux langues (à ce jour, les titres de la collection incluent 8 langues étrangères : anglais, allemand, espagnol, italien, corse, occitan-provencal, latin et chinois).

  • Auteure : Doris Barbier-Neumeister
  • Illustratrice : Laure Girardin-Vissian
  • Éditeur : Dadoclem
  • Collection : La marmite-O-langues

Présentation par l’éditeur : Gustave, un petit Autrichien, profite des vacances pour rendre visite à sa cousine Mimi qui vit à Paris. Dès son arrivée, il croise l’une des voisines de Mimi, qui a perdu son chat. Les deux enfants s’investissent avec force dans la recherche du petit animal tout en découvrant Paris, ses monuments, ses places… mais également les délicieuses pâtisseries françaises !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quand les parents de Gustave lui annoncent leur intention de l’envoyer à Paris, chez sa tante Marie, pour les prochaines vacances, il n’est pas content du tout. Car partir là-bas, signifie de rater son stage de foot, de parler français (une langue étrangère pour ce petit Autrichien) et, le pire de tout, de rester en compagnie de sa cousine Mimi pendant de longues semaines ! …Lire la suite »


Le Noël de Nicodème (2015)

Posted on
  • noel-de-nicodemeAuteure : Agnès Laroche
  • Illustratrice : Stéphanie Augusseau
  • Éditeur : Alice Jeunesse

Présentation par l’éditeur : C’est décidé : cette année, Nicodème rencontrera le père Noël, le vrai ! Il met tout en œuvre pour mener à bien sa mission : le petit garçon attend que ses parents soient endormis et qu’il n’y ait plus aucun bruit dans la maison pour se faufiler hors de son lit. La cachette parfaite pour attendre le père Noël ? Le fauteuil en face de la cheminée bien sûr ! À son poste, Nicodème est certain qu’il ne le manquera pas. Il ne lui reste plus qu’à patienter…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? En cette veille de Noël le petit Nicodème ne dort pas. Il compte jusqu’à cent et récite l’alphabet, mais pas pour s’endormir, non ! Il essaie plutôt de rester éveillé car il a la ferme intention de rencontrer le Père Noël cette nuit. Il n’est pas peureux, Nicodème, malgré son jeune âge, et il est très déterminé. …Lire la suite »


Les ombres chinoises (2016)

Posted on
  • les-ombres-chinoisesAuteure : Corinne Boutry
  • Illustratrice : Fanny Desrumaux
  • Éditeur : Alice Jeunesse

Quatrième de couverture : Il inclina les mains, remua légèrement les doigts et, après quelques efforts, une tête de chat apparut. Elle saluait, souriait, faisait de terribles grimaces…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ?

Quand une ombre chinoise devient l’ami imaginaire…

Simon aime la solitude et le silence. Il est plutôt timide et passe son temps un peu à l’écart des autres. Un soir, sur le chemin de l’école, il découvre par hasard un magazine qui explique comment réaliser différents animaux en ombres chinoises. Cela lui semble très intéressant, et il se met à suivre les instructions avec application. …Lire la suite »


Pile-Poil (2016)

Posted on
  • pile-poil-finaleAuteure : Laure Sirieix
  • Illustratrice : Chiara Arsego
  • Éditeur : Les p’tits bérets
  • Collection :  Les yeux écarquillés

Quatrième de couverture : Pile-Poil, un chat de mauvais poil, demande à son beau miroir à quoi il ressemblerait… s’il n’avait plus ses poils qui exigent tant d’entretien ? S’il les échangeait contre d’autres pelages ? Des plumes ? Des piques ? Des écailles ? Autant d’expérience qui l’aideront peut-être à redevenir de bon poil et à s’accepter…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Pile-Poil, un petit chat au pelage blanc-gris et à la queue rayée, n’est pas content du tout. Il grogne et rouspète depuis déjà un long moment, absolument pas satisfait de ce qu’il voit dans son miroir. Sa fourrure ne lui plaît plus, et il n’arrive pas à se faire beau. Pile-Poil est sans doute de très mauvais poil aujourd’hui ! Tellement désespéré qu’il demande à son « beau miroir » de lui montrer à quoi il ressemblerait… sans poils ou sous l’apparence d’autres animaux. …Lire la suite »


Le chat peintre (2016)

Posted on
  • chat peintreTitre original : Котаракът Художник
  • Auteur : Edvin Sugarev
  • Illustrateur : Bearboz
  • Traductrice : Eli
  • Éditeur : Élitchka

Quatrième de couverture : Il était une fois un royaume où tout devait être conforme au réel. Là, vivait le Chat Peintre qui dessinait partout d’extravagantes créatures vues dans d’autres contrées. Il allait donc être pendu sur la place publique pour excès d’imagination. Mais, la petite Yana, armée d’une curieuse baguette magique, va ranimer toutes les œuvres du peintre rebelle, qui vont bouleverser le cours de l’histoire.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quelque part dans ce monde, dans un certain royaume, peut-être loin ou peut-être près de chez nous, vivait un chat pas comme les autres. Déjà, son pelage n’était ni noir, ni blanc, ni gris, ni roux mais multicolore. Il aimait voyager, puis raconter ses aventures à ses amis, les enfants désobéissants. …Lire la suite »


Félix et Félicie font des bêtises (2015)

Posted on
  • Felix et FelicieAuteur : Stéphane Capelle
  • Illustrateur : Stéphane Capelle
  • Éditeur : Une Cape et deux Ailes
  • Pages : 84

Quatrième de couverture : Je ne sais pas en quoi vous êtes très forts, vous, mais nous, avec ma sœur, là on en est très forts, c’est en… BÊTISES ! Papa dit toujours que c’est important d’avoir de grands champions pour bien montrer l’exemple. Et bien nous, c’est en bêtises qu’on est des CHAMPIONS pour bien montrer l’exemple ! Vous allez voir, en bêtises, on est… RE-DOU-TA-BLES !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Connaissez-vous Félix et Félicie, les deux jumeaux formidables, grands champions de bêtises ?.. Ils adorent faire différentes expériences pour apprendre des choses, pour s’amuser ou bien pour vérifier certaines convictions établies par les adultes. Comme ce fameux jour où ils ont décidé de tester le célèbre dicton « Les chats retombent toujours sur leurs pattes » avec Mistigri, le chat gris de la voisine. …Lire la suite »


Esther et Mandragore : Une sorcière et son chat (2016)

Posted on
  • Esther-et-mandragore-une-sorciere-et-son-chatAuteure : Sophie Dieuaide
  • Illustratrice : Marie-Pierre Oddoux
  • Éditeur : Talents Hauts
  • Collection : Zazou
  • Pages : 128

Quatrième de couverture : Pendant quelques instants, j’ai eu vraiment peur qu’une sorcière apparaisse en homme, en femme ou en minuscule insecte et qu’elle grogne : « On avait dit : Pas de magie devant les humains, Esther ! Retour immédiat à l’école des Sorcières pour toi et pour ton chat ! »

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tout commence le jour, ou plutôt la nuit, où Esther Fleurdefer, (une élève de 1re année de l’école des sorcières), a reçu un prix. Et pas n’importe quel prix ! Celui-ci a été attribué exceptionnellement à la demande du Grand Conseil des Sorcières comme reconnaissance de la qualité majeure chez les élèves – la curiosité. Ainsi, pour son plus grand bonheur, Esther reçoit le Premier Prix de Curiosité et en guise de récompense se fait expédier cette nuit même dans…l’Autre Monde ! …Lire la suite »