La poudrière de mon grand-père (2017)

Posted on
  • Auteur : Xu Lu
  • Illustrateur : Zhu Chengliang
  • Éditeur : Les éditions Fei

Quatrième de couverture : Lu adore son grand-père qui est garde forestier d’une petite montagne. Le vieil homme protège et chérit les arbres et les animaux qu’il considère comme sa famille. Mais un matin, un petit renard vole la poudrière de Grand-père et déclare un incendie dans la forêt !

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? 

Mon cher grand-père,

…Lire la suite »


Yin et le dragon, Tome 1 : Créatures célestes (2016)

Posted on
  • yin-et-dragon-1Scénariste : Richard Marazano
  • Dessinateur : Xu Yao
  • Éditeur : Rue de Sèvres

Présentation par l’éditeur : Shanghai 1937. L’armée impériale japonaise a fait main basse sur une large partie de la côte chinoise. En ces temps de tristesse, la menace de l’antique prophétie plane, celle de l’invincible dragon noir Gongong qui doit venir anéantir les hommes quand le désespoir et la haine régneront.

Yin, petite fille d’une dizaine d’année est élevée par son grand-père pêcheur, Liu. Un soir, alors que Liu sort en mer, Yin se faufile sur le bateau. Soudain une bête puissante se débat dans ses filets : un dragon d’or, blessé, que Yin convint son grand-père de cacher et de soigner… Une décision qui les emmènera bien plus loin qu’ils ne le pensaient.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Nous sommes en 1937 à Shanghai, au moment où l’armée japonaise se prépare à envahir la Chine. Yin, une petite orpheline espiègle et déterminée, habite avec son grand-père, Li, en banlieue de Shanghai. Le vieil homme, pour assurer leur survie, part souvent à la pêche. …Lire la suite »


Le sixième dalaï-lama, Tome 1 (2016)

Posted on
  • le-sixieme-dalai-lama-1Scénariste : Guo Qiang
  • Dessinateur : Zhao Ze
  • Traducteurs : Nicolas Henry & Si Mo
  • Éditeur : Les éditions Fei

Quatrième de couverture : Tawang, Sud du Tibet, 1682. Lobsang Rinchen vit paisiblement avec ses parents dans un petit village perché en Himalaya. Un matin, alors qu’il part retourner les champs accompagné de Gelaï, son petit renard, il fait la connaissance de Makye Ame, la fille du seigneur de Tawang. Une grande amitié naît peu à peu, et le duo devient trio avec l’arrivée de Dédi, la confidente de Makye Ame. Mais pendant ce temps, l’empereur de Chine apprend qu’on lui a caché la mort du 5e dalaï-lama. Les lamas doivent partir à la recherche de la réincarnation du dalaï-lama et vont bientôt se retrouver à Tawang, bousculant le quotidien de nos trois amis…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Avez-vous envie d’un petit voyage dans le temps dans des contrées lointaines ?..  Allons-y, tournons la première page de ce magnifique album, et nous voilà au Tibet à la fin du XVIIe siècle ! C’est ici, au cœur de ce sublime paysage et dans cette apaisante sérénité, que notre histoire commence. …Lire la suite »


Les raisins sauvages (2016)

Posted on

les raisins sauvages

  • Auteur : Ge Cuilin
  • Traducteurs : Nicolas Henry et Si Mo
  • Illustrateur : Wu Jinglu
  • Éditeur : Les éditions Fei

Présentation par l’éditeur : Dans un lointain village chinois, vivait une jolie petite fille, gardeuse d’oies. Elle chérissait ses oies qui étaient ses seules amies. Elle vivait chez sa tante qui avait une petite fille aveugle du même âge. Jalouse, elle jeta du sable dans les yeux de sa nièce. La petite gardienne d’oies partit dans la montagne et trouva le raisin sauvage, la seule plante capable de guérir la cécité. De retour au village, elle guérit sa petite cousine, les paysans, et apporta paix et joie dans le village. Un très beau conte traditionnel chinois, magnifiquement illustré par Wu Jinglu en 1985.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Il y a très longtemps, quelque part en Chine, dans un village perdu, une petite orpheline aux yeux étincelants passait ses journées à s’occuper des oies de sa méchante tante. Puisqu’elle était tout le temps entourée de ces volatiles, qui prenaient, à leur tour, soin d’elle, on avait appelé la fillette « la petite gardeuse d’oies ». …Lire la suite »


La lance et le bouclier (2016)

Posted on
  • La lance et le bouclierAuteure : Geneviève Clastres
  • Illustratrice : Sandrine Thommen
  • Éditeur : HongFei Cultures
  • Collection : En quatre mots

Quatrième de couverture : Un marchand vante ses boucliers si solides que rien au monde ne pourrait les transpercer. Plus tard, le même homme chante la qualité de ses lances auxquelles aucune surface ne saurait résister. Cherchez l’erreur… Sur la plage, alors que la bécassine pique la chair fraîche de la palourde, le mollusque coince le bec de l’oiseau en refermant vivement sa coquille. Qui sortira vainqueur de ce duel?

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Ce bel album aux teintes pastel et aux traits délicats nous propose deux voyages enrichissants en Chine antique. Dans un premier temps, nous nous retrouvons dans la vallée de Chu, au milieu d’un marché bruyant et bouillonnant de gens, d’animaux et de marchandises diverses. Notre attention est particulièrement attirée par un marchand ayant un énorme chariot rempli de lances et de boucliers. L’homme, plein d’ardeur, s’adresse aux passants avec acharnement, en vantant d’abord ses boucliers, puis ses lances. Comme personne ne peut se décider d’en acheter, le marchand s’obstine dans ses efforts de vanter la qualité supérieure de sa marchandise en exagérant de plus en plus jusqu’au moment où il se fait interroger par un passant. …Lire la suite »


Rencontre avec Loïc Jacob, HongFei Cultures (décembre 2015)

Posted on

HONGFEI_Chun-LoicPendant le Salon du livre de Montreuil en décembre dernier, j’ai eu le plaisir de découvrir plusieurs maisons d’édition qui m’ont impressionnée par l’élégance et la singularité de leurs livres. J’ai donc profité de cette occasion pour converser avec eux au sujet de leur travail et de leur passion. Je vous invite à lire la première interview d’une série qui sera publiée au fil de l’eau sur Balad’en page. Aujourd’hui : HongFei Cultures avec Loïc Jacob, l’un de ses deux éditeurs.

Bonjour ! Merci d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions pour les lecteurs de Balad’ en page. J’ai eu l’occasion de lire plusieurs de vos livres et j’ai beaucoup d’admiration pour votre production qui se distingue par son originalité, sa fraîcheur et sa beauté. Pouvez-vous nous présenter votre maison d’édition et sa ligne éditoriale ?

La maison d’édition HongFei Cultures est une rencontre entre deux cultures, française et chinoise. Cette rencontre se manifeste d’abord dans notre nom, « HongFei », un mot chinois qui signifie « grand oiseau en vol ». …Lire la suite »