Les lueurs de traverse, T03: La bague à six pans (2016)

Posted on

La série Les Lueurs de traverse propose à ses lecteurs/lectrices de suivre les aventures de Mona (jeune collégienne et grande amatrice d’art) à travers le temps et l’espace, pour découvrir avec elle certaines périodes de l’histoire de France ainsi que les courants artistiques qui les caractérisent, tout en ayant pour fil conducteur la quête des origines de Mona.

  • Auteure : Anne Samuel
  • Éditeur : Les petites moustaches
  • Pages : 151

Quatrième de couverture : Mona a treize ans et entre en 4e. Elle est heureuse d’avoir retrouvé Max, son père adoptif, mais ne s’est jamais sentie aussi décalée. Comment être une fille ordinaire quand on voyage dans le temps et que ses meilleurs amis sont prisonniers du passé ? Les bijoux de sa valise n’ont pas livré tous leurs secrets et la bague à six pans l’obsède plus que tout le reste… Épopée palpitante et bouleversante au cœur de la Renaissance, ce troisième tome des Lueurs de traverse lui fait franchir un pas décisif dans sa quête de vérité.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Cette fois-ci, Monalisa (Mona) a beaucoup de mal à s’intégrer dans la réalité du XXIe siècle. Les souvenirs de son récent voyage en 1899, riche en rencontres inoubliables et en événements remarquables, l’envahissent hors mesure, laissant très peu de place aux banalités de sa vie de collégienne de 4e. Car, comment est-il possible de s’intéresser aux sujets si anodins des conversations avec ses camarades de classe quand elle vient de passer un moment dans une époque connue pour son grand développement industriel, artistique et intellectuel, une époque marquée par l’affaire Dreyfus ? …Lire la suite »


Le manoir, T01 : Liam et la carte d’éternité (2013)

Posted on
  • le-manoirAuteure : Evelyne Brisou-Pellen
  • Éditeur : Bayard Jeunesse
  • Série : Le Manoir
  • Pages : 450

Présentation par l’éditeur : Après une grave maladie, Liam, 15 ans, est envoyé en convalescence dans un manoir isolé. Cette maison de repos, où il n’y a ni téléphone ni électricité, semble aussi abriter une section psychiatrique. En effet, l’un des pensionnaires se prend pour Léonidas, roi de Sparte ; un autre pour un pirate ; une jeune fille s’habille comme au Moyen Âge et une autre comme au XIXe siècle. Liam apprend enfin que des malades dangereux sont enfermés dans une pièce secrète de la maison. Il cherche à s’enfuir du manoir, sans succès. Il renonce finalement à ce projet, d’autant qu’il a sympathisé avec Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble profondément triste, mais saine d’esprit. Peu à peu, Liam va comprendre que le manoir abrite des fantômes, et que chacun d’eux doit régler un problème avant de pouvoir partir dans l’au-delà. Un jour, le garçon découvre dans le bureau du directeur du manoir une « carte d’éternité ». Sur cet écran géant, on voit en temps réel ce qui se passe partout dans le monde. Liam est le seul à pouvoir remonter le temps en agissant sur cette carte. Il va ainsi aider plusieurs pensionnaires à résoudre le problème qui les retient au manoir…

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Quand, par une journée grise et nuageuse, le taxi dépose Liam devant un manoir sombre datant du XVe siècle, le jeune garçon de 15 ans ne trouve pas que ce bâtiment ressemble vraiment à une maison de convalescence. …Lire la suite »


Hier tu comprendras (2011)

Posted on
  • Titre original: When you reach me (2009)hier tu comprendras2
  • Auteur : Rebecca Stead
  • Traductrice: Anne Delcourt
  • Éditeur : Nathan
  • Pages: 348
  • Prix remporté : John Newberry Medal 2010

Quatrième de couverture: M.

C’est difficile. Plus que je ne l’aurais cru, même avec ton aide. Mais je m’entraine, et ça avance. Je viens pour sauver la vie de ton ami, et aussi la mienne.

Voilà la mot que Miranda découvre dans son livre de bibliothèque, un lundi. Puis, jour après jour, elle trouve de nouveaux messages: au fond d’un sac, d’une poche, d’une chaussure… Et des choses étranges se produisent dans sa vie. Pourquoi? Que lui veut-on? Plongée au cœur d’une situation qui la dépasse, Miranda n’a qu’une seule certitude: elle doit comprendre avant qu’il ne soit trop tard.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Pour tant de choses! D’abord, j’ai été attirée par son titre mystérieux.  Celui-ci résume parfaitement l’histoire très originale voire même extravagante de Rebecca Stead. Dès les premières pages, on se trouve pris au jeu du temps. …Lire la suite »