La montagne noire (2018)

Posted on
  • Autrice : Maria Jalibert
  • Illustratrice : Anne Laval
  • Éditeur : Didier Jeunesse
  • Collection : Mon Marque-Page
  • Pages : 128
  • Public visé : 9 ans et plus
  • Thème : nature, deuil, amitié, montagne, récit initiatique, débrouillardise, solitude

Présentation par l’éditeur : Rémi est  envoyé en colonie par son oncle et sa tante chez qui il vit depuis qu’il a perdu ses parents. Mais le jeune garçon se sent à l’écart et lors d’une sortie pique-nique au cœur de la forêt, il est oublié par le groupe. Difficile de  ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

Le premier roman de Maria Jalibert, une artiste aux multiples facettes.

Se perdre pour se retrouver

« A l’école, je restais souvent seul, assis dans un coin de la cour de récré, indifférent à l’agitation des autres que je n’entendais pas. Même mes meilleurs camarades avaient abandonné l’idée de me faire participer à leurs jeux. J’étais devenu une ombre.»

Quelques pensées autour de cette lecture

Qui ne connaît pas les imagiers joyeux et inventifs créés par Maria Jalibert avec une multitude de petits jouets ?.. Aujourd’hui, cette autrice-illustratrice nous montre une nouvelle facette de sa créativité.  La montagne noire, son premier roman aux éditions Didier Jeunesse, est un récit initiatique inspiré par la montagne noire de son enfance. Vous ne le lâcherez plus  jusqu’à la dernière page. …Lire la suite »


Rackette-moi si tu peux (2018)

Posted on
  • Autrice : Sophie Adriansen
  • Illustratrice : Clerpée
  • Éditeur : Gulf stream éditeur
  • Collection : Les Graphiques
  • Public visé : 8 ans et plus
  • Thème : racket, amitié, école, harcèlement

Présentation par l’éditeur : Je m’apprêtais à passer une journée de plus tout seul dans cette nouvelle école quand c’est arrivé: à la récré, Florie est venue me parler.  Il y a de nouveaux bonbons à la boulangerie, des poulpes piquants, et elle voudrait que j’apporte de quoi en acheter demain. Ça m’embête un peu de prendre dans ma tirelire, j’économise depuis si longtemps pour cette magnifique maquette de bateau… Mais deux euros, ce n’est pas grand-chose en échange d’une amitié ! Et puis, ce n’est que pour une fois, n’est-ce pas ?

Un sujet délicat mais nécessaire

« Ma passion, c’est de construire des maquettes de bateaux. Et Le Flamboyant, c’est le plus beau des bateaux, la plus belle des maquettes. Il ne manque pas beaucoup pour pouvoir l’acheter. Mais Florie me souriait tout à l’heure. Quelques bonbons… pour enfin avoir des amies. Allez, c’est DÉCIDÉ !  Et puis, c’est JUSTE deux euros. » 

Quelques pensées autour de cette lecture

Le racket à l’école. Voilà un sujet sensible et peu abordé en littérature jeunesse, surtout avec les plus jeunes. Sophie Adriansen, bien connue pour ses ouvrages en littérature générale comme en littérature jeunesse, accepte le défi et se lance dans une première collaboration avec l’illustratrice Clerpée. Ce beau roman graphique, destiné aux enfants du cycle primaire, en est le fruit bien réussi. …Lire la suite »