Les voisins d’en dessous (2016)

Posted on
  • les-voisins-den-dessousAuteure : Isabelle Simon
  • Illustratrice : Isabelle Charly
  • Éditeur : Frimousse

Quatrième de couverture : Que font les voisins d’en dessous ? Voilà qui est souvent un mystère. Isabelle Simon et Isabelle Charly nous proposent quelques aperçus étonnants de ce qui se passe chez eux.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Si vous croyez que tous ceux qui ont quitté ce monde se reposent tranquillement dans le royaume de la mort, détrompez-vous ! Car leur existence peut s’avérer bien plus trépidante que vous ne l’auriez pas imaginé. Tout cela dépend des pays et des coutumes des peuples qui enterrent leurs défunts. Ainsi, au Mexique, par exemple, nos voisins d’en dessous s’amusent en faisant diverses farces aux vivants tandis qu’à Las Vegas, ils continuent de jouer aux jeux de hasard ne se préoccupant pas vraiment du changement de leur état. A Tahiti et en Égypte, les amoureux célèbrent leur amour éternellement alors qu’en Provence ils n’arrêtent pas de jouer aux cartes même si c’est moins lumineux et s’il fait plus frais sous terre. C’est vrai que la situation est plus calme au pôle Nord où l’on hiberne confortablement au chaud, ou bien en Moldavie où l’on se repose directement sur un tas de pommes. Tandis qu’à Venise, au contraire, il faut être toujours prêt(e) pour le Carnaval car les morts y sont invités également. Et il ne faut pas vous étonner si, pendant votre séjour en Transylvanie, vous croisez accidentellement un squelette sur votre chemin, car là-bas ils ont une permission spéciale pour se promener passé minuit !

Mais quel album étonnant que celui-ci, né grâce à la plume audacieuse et humoristique d’Isabelle Simon ainsi qu’aux pinceaux délicats et imaginatifs d’Isabelle Charly. Car le sujet est sensible et, en même temps, intriguant, inquiétant, mystérieux… Cette énigme éternelle de « ce qui suit après la mort » plane dans l’air pour trouver quelques réponses folkloriques généreusement saupoudrées d’humour, d’imagination et des sentiments que l’on éprouve face à la fin de la vie. L’album est construit à la manière d’un voyage dans deux mondes parallèles : celui des vivants et celui des morts, ce qui nous permet de nous déplacer doucement d’un endroit à l’autre en découvrant toute la richesse des traditions et des croyances de différents peuples. Une idée fort ingénieuse habilement mise en images par les magnifiques illustrations d’Isabelle Charly dont nous admirons le trait fin, la subtilité des expressions et l’harmonie des couleurs qui inspirent la sérénité ainsi qu’une certaine émotion.

Un album florissant plein de lumière, de vivacité, de découvertes intéressantes et de squelettes sympathiques qui remplissent les pages. Un livre qui permet d’aborder la réalité de la mort sous une nouvelle lumière et de réfléchir sur les liens qui nous unissent avec ceux et celles partis pour toujours. A découvrir sans hésiter !

Recommandé pour :

Lecture partagée étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage
Lecture/animation en groupe étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage

Note : chronique réalisée dans le cadre d’un service de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *