Ka maté, patate ! (2017)

Posted on
  • Auteur : Arnaud Tiercelin
  • Illustratrice : Lauranne Quentric
  • Éditeur : Kilowatt
  • Collection : Les Kapoches
  • Pages : 48

Quatrième de couverture : Antoine aime par dessus tout jouer du piano et écrire des histoires. Un jour pourtant, son père l inscrit au club de rugby sans lui demander son avis. Une histoire pour découvrir que finalement, le rugby c est vraiment chouette et que des fois on peut se tromper.

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Ce garçon maigrichon, c’est Antoine. D’une nature plutôt timide, il aime partager son temps entre ses deux passions, le piano et l’écriture. Il est très bien comme ça. Sauf qu’un jour, toute sa routine tranquille est irréversiblement chamboulée. Pendant un repas du soir tout à fait ordinaire, sans prévenir, une affreuse nouvelle tombe sur sa pauvre tête : il est inscrit au club de rugby et commence son entraînement samedi prochain ! Quelle horreur ! Dans la tête d’Antoine, des visions catastrophiques se précipitent les unes sur les autres. De grands joueurs dans des postures monstrueuses, des cris sauvages, un ballon ovale qui s’échappe et lui-même écrasé sur le terrain de jeu… De quoi vous faire pleurer et vous mettre le cœur en miettes pendant des jours ! Alors, quand le fameux samedi arrive enfin, Antoine n’est pas dans son meilleur état et se prépare pour le pire. Il ne se doute pas qu’une série de surprises, loin d’être déplaisantes, l’attend dès l’ouverture de la portière de la voiture noire qui l’amène au club de rugby…

Deux-trois premières phrases d’une candeur enfantine touchante — et nous voilà absorbés à fond par ce récit prenant et vibrant d’émotions, né sous la plume savoureuse d’Arnaud Tiercelin. Entrelaçant, tout en humour et en justesse, la peur devant l’inconnu, les fausses représentations et l’ouverture vers une nouvelle expérience de son protagoniste, l’auteur évoque une réalité bien connue de nombreux enfants, avec leurs questionnements, leurs doutes et leurs émois. En même temps, cette histoire, malgré son ton léger, révèle une profondeur insoupçonnée en réveillant notre sensibilité en tant qu’adultes face aux sentiments, aux préférences et aux décisions de nos enfants. Une écriture fluide et dynamique, des dialogues expressifs, la richesse du vocabulaire, l’intrigue bien maîtrisée ainsi que des personnages sympathiques dans leur authenticité confèrent à cette histoire un charme indéniable. Les jolies illustrations, drôles et colorées, de Lauranne Quentric accompagnent joyeusement le récit et animent les pages au rythme des événements.

Une belle découverte que ce mini roman frais et intelligent qui nous offre une vraie ambiance du jeu de rugby avec ses hakas « Ka maté ! » en plus d’un tableau pittoresque des relations en famille et entre amis ayant le sport en toile de fond. A faire découvrir aux petit(e)s lecteurs/lectrices à partir de 7/8 ans ! Une collection prometteuse chez les éditions Kilowatt, à suivre !

Recommandé pour :

Lecture partagée/individuelle étoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpageétoile_baladenpage

Note : chronique réalisée dans le cadre d’un service de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *